AccueilSociété et CultureOctobre rose : l’importance du dépistage précoce chez les Algériens

Octobre rose : l’importance du dépistage précoce chez les Algériens

Santé Les Algériens accordent-ils tous la même importance au dépistage précoce qui s’accentue pendant l’octobre rose ? Dzair Daily expose pour vous la réponse à cette interrogation et vous invite à découvrir les différents avis à ce sujet, à travers les prochaines lignes de cette édition du 4 octobre 2022.

Chaque année, le cancer fait des centaines si ce n’est des milliers de victimes à l’échelle mondiale. C’est pourquoi, recourir au dépistage s’avère un moyen très pratique pour lutter contre cette maladie. Mais quel intérêt attribuent alors les Algériens quant au dépistage précoce notamment en octobre rose ? On vous dit tout juste-ici.

Depuis plusieurs années, l’Algérie organise, durant chaque mois d’octobre, des campagnes de sensibilisation. Celles-ci visent principalement à répandre une idée bien précise. Il s’agit, en effet, d’inciter les femmes algériennes à faire le pas pour notamment détecter, au préalable, toute éventuelle atteinte de cancer du sein.

Lors d’un micro-trottoir tenu par la chaîne de télévision Ennahar TV, l’appellation octobre rose était un terme familier à toutes les femmes interrogées. À ce propos, les Algériennes ont majoritairement manifesté une grande importance au dépistage précoce. D’autant plus que celui-ci présente un moyen incontournable pour préserver leur santé.

Les Algériennes agissent selon la locution « Mieux vaut prévenir que guérir »

Dans leurs déclarations au média susvisé, la plupart des locutrices ont apporté tout leur soutien à cette mesure. Ces dernières ont d’ailleurs affirmé qu’elles se font examiner tous les deux ans. Selon les mêmes intervenants, effectuer les tests nécessaires est indispensable voire même obligatoire.

Cette initiative permet, en effet, d’écarter tout doute d’atteinte de cancer du sein, si le résultat est négatif. Dans le cas contraire, le dépistage offre au malade de meilleures chances de guérison. Cela, puisque ce diagnostic permet d’entamer les soins nécessaires au plus tôt, sans pour autant laisser la maladie dégénérer jusqu’à des stades avancés.

Par ailleurs, les mêmes intervenants ont révélé qu’il n’est pas dans l’intérêt de la femme de négliger cet examen, ni par oubli ni même par peur du résultat. Notons, dans ce sillage, que l’Algérie offre ce dépistage à titre gratuit dans divers établissements de santé au niveau national. Ne ratez pas l’occasion, octobre rose est là !

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes