26.9 C
Alger
26.9 C
Alger
jeudi, 18 juillet 2024
- Publicité -
AccueilSociété et CultureFaits DiversOctobre rose : un bilan qui fait froid dans le dos en...

Octobre rose : un bilan qui fait froid dans le dos en Algérie

Publié le

- Publicité -

Santé – En ce mois d’octobre rose, une spécialiste dévoile un bilan assez lourd des cas du cancer du sein en Algérie. Vous êtes curieux d’en savoir plus ? Ne bougez pas alors. Dzair Daily rapporte pour vous l’ensemble des détails dans l’édition de ce mercredi, 5 octobre 2022. 

Chaque année, le cancer du sein fait des centaines, voire des milliers de victimes à l’échelle mondiale. En ce mois d’octobre rose, une spécialiste révèle un bilan qui fait froid dans le dos sur cette maladie en Algérie. Si vous êtes intéressés de connaître les détails, nous vous invitons à lire l’intégralité de cet article. 

Il convient de noter qu’une femme sur huit (8) est atteinte aujourd’hui d’un cancer au sein. C’est pourquoi, recourir au dépistage s’avère un moyen très important pour lutter contre cette maladie. Par ailleurs, comme chaque année, l’Algérie consacre tout le mois d’octobre pour sensibiliser les femmes de l’importance de détecter, au préalable, toute éventuelle atteinte de cancer du sein. 

- Publicité -

Sachant que plus de 13.000 nouvelles femmes sont touchées chaque année. Le cancer du sein devient donc la première cause de décès chez les femmes algériennes. Il s’agit là de ce que rapporte Algérie 360 dans son quotidien. Ce n’est pas tout ! Retrouvez plus de détails dans la deuxième partie de cet article. 

Cancer du sein en Algérie : voici le bilan relevé par les spécialistes

Moussei Assia, spécialiste en oncologie au Centre de lutte contre le cancer Pierre et Marie Curie, a révélé un bilan assez lourd des nouveaux cas de cette maladie. En effet, selon elle, les cas ont augmenté d’une façon remarquable ces dernières années. À savoir, 15.000 cas annuellement, dont 3.500 d’entre elles meurent.  

Il sied de noter que le dépistage offre aux malades de meilleures chances de guérison. Permettant d’entamer les soins nécessaires au plus tôt. Ainsi que d’éviter d’autres traitements douloureux et coûteux, précise ladite spécialiste. C’est donc pour cela qu’il devient primordial que toutes les femmes recourent au dépistage et agissent avant que cela ne devienne trop tard. 

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -