20.9 C
Alger
20.9 C
Alger
vendredi, 24 mai 2024
- Publicité -
AccueilGuide VoyagesVers l’obligation de la vaccination pour les voyages ? L’OACI se dit...

Vers l’obligation de la vaccination pour les voyages ? L’OACI se dit contre

Publié le

- Publicité -

Voyage – Vers l’obligation de la vaccination pour les voyages ? L’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) estime que la vaccination pour les voyages ne devrait pas être être obligatoire.  

Pour se prémunir du risque du coronavirus, faut-il ou pas obliger les voyageurs internationaux à présenter des preuves de vaccination, à l’image du fameux passeport ou du certificat sanitaire ? De l’avis de l’organisation de l’aviation civile internationale (OACI), la vaccination pour les voyages ne devrait pas être exigée au préalable. 

C’est en effet ce qu’elle a indiqué dans un communiqué rendu public ce 12 mars 2021. Dans le détail, l’OACI a tenu à noter, en préambule, qu’elle s’est armée du même fusil d’épaule que l’OMS. Celle-ci s’est, pour rappel, opposée à la proposition stipulant de rendre la vaccination obligatoire. Le site spécialisé dans le transport aérien Air Journal rapporte l’information.

- Publicité -

Obligation de la vaccination pour les voyages : Ce qui préconise L’OACI

L’organisation basée à Montréal au Canada estime donc que la vaccination ne devrait pas être imposée aux passagers. Un peu plus loin, l’OACI a tenu à expliquer sa vision des choses. Ainsi, elle a fait savoir que jusque-là rien ne prouve que les personnes ayant déjà reçu le vaccin contre la Covid-19, ne transmettent pas le virus aux autres.  

| Lire aussi : Vols Algérie – France : Du nouveau pour les titulaires de visa C

Une fois cette « hypothèse » confirmée, les « États membres » pourront réfléchir à « exempter » les personnes vaccinées des mesures de voyage telles que les tests de dépistage et la quarantaine. 

Rappelons qu’à l’état actuel des choses, plusieurs cieux se referment. De nombreux pays resserrent la vis sur les restrictions de voyage en temps de coronavirus. Certains envisagent déjà d’imposer un passeport ou un certificat sanitaire. Le but est simple. Ce dernier se résume en l’éradication de la Covid-19 et la protection des voyageurs.

- Publicité -

| Sujet connexe : Air Algérie, ASL Airlines, Volotea, frontières.. Le point sur la situation

De l’autre rive de la Méditerranée, les choses commencent déjà à bouger. De nombreux pays membres de l’Union Européenne se trouvent confrontés à une pandémie sévère. L’UE compte déjà présenter un projet de passeport sanitaire avant le 17 mars.

Dans le cas où ce projet tiendrait la route, ce document de voyage pourrait donc être imposé aux Algériens souhaitant se voyager aux pays membres de l’UE. Pour ce qui est de notre pays, l’Algérie ferme encore ses frontières depuis la mi-mars de l’an dernier.

Jusque-là, les hautes autorités du pays n’ont toujours pas avancé une date précise pour la reprise des vols internationaux d’Air Algérie. Bekkat Berkani, ex-membre du Comité scientifique, ne cesse de réitérer la nécessité d’instaurer un laissez-passer sanitaire.    

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -