AccueilÉconomieÉnergieNouvelles découvertes de gaz et de pétrole : l’Algérie se classe première...

Nouvelles découvertes de gaz et de pétrole : l’Algérie se classe première à l’échelle arabe

Classement – L’Algérie caracole en tête du classement des pays du monde arabe en matière de nouvelles découvertes de gaz et de pétrole. Apprenez tout, dans cette nouvelle édition du mardi 18 octobre 2022.

Les richesses du territoire algérien en termes d’énergies fossiles lui ont accordé la toute première place à la classification de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP). En effet, l’Algérie occupe le premier rang à l’échelle arabe en termes se nouvelles découvertes de gaz et de pétrole.

Sur les 21 nouvelles découvertes enregistrées au cours des huit (8) premiers mois de l’année courante, l’Algérie a devancé l’ensemble des pays arabes membres du groupe pétrolier, OPEP. Dans son rapport mensuel repris par le quotidien arabophone El Bilad, la susdite organisation indique que le sol algérien accumule sept (7) nouvelles découvertes des hydrocarbures. Et ce, en termes de gaz naturel et de pétrole.

De manière plus détaillée, le rapport précise que l’Algérie a compté quatre (4) nouvelles découvertes de champs de pétrole, en plus de trois (3) découvertes de gisements gaziers. Cela, sur la période allant du début du mois de janvier dernier jusqu’à la fin du mois d’août 2022.

Voici le positionnement des autres pays arabes dans le classement

La deuxième place de cette classification est de la part des Émirats Arabes-unis. Cela, avec cinq (5) nouvelles découvertes en tout. Trois d’entre elles sont liées au pétrole tandis que les deux restantes relèvent de gaz naturel. Vient ensuite l’Arabie Saoudite avec cinq découvertes de gaz, suivie de l’Égypte.

Le pays des pharaons compte une découverte pour chacune des substances susvisées. Enfin, la Syrie s’affiche en dernier avec une seule découverte de gaz. À noter que ce classement s’étale sur la même période d’étude. Soit de janvier jusqu’à la fin d’août dernier.

Quatre découvertes de gaz et de pétrole en Algérie lors du deuxième quart de l’année 2022

Par ailleurs, l’OPEP a fait état de huit (8) nouvelles découvertes de gaz et de pétrole, au cours du deuxième trimestre de l’année 2022. Notons à ce propos que quatre des découvertes ont eu lieu aux Émirats Arabes-unis et les quatre autres en Algérie. Il s’agit, en effet, des gisements gaziers, à l’instar de celui de Hassi R’Mel dont le potentiel est estimé entre 100 et 340 milliards de mètres cubes.

La deuxième découverte concerne un puits situé à In Ekker Sud-Ouest-1, dans la zone de recherche d’In Amenas 2. Il est aussi question d’un puits de délinéation, Tamzaia-3, sur le périmètre de recherche Taghit. Quant à la quatrième et dernière découverte, celle-ci concerne un gisement pétrolier. Il s’agit de Rhourde Oulad Djemaa Ouest-1.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes