AccueilActualitéAlgérieNouveau gouvernement en Algérie : voici à quoi il va ressembler selon...

Nouveau gouvernement en Algérie : voici à quoi il va ressembler selon Baadji

Algérie – Alors que le mystère plane sur l’identité des futurs membres du nouveau gouvernement, le secrétaire général du parti du Front de libération nationale (FLN), Abou El-Fadl Baadji, a apporté quelques précisions à ce sujet. 

Au lendemain de la proclamation des résultats officiels des élections législatives de 2021, le premier ministre, Abdelaziz Djerad, a présenté la démission de son gouvernement au président de la République. En vue de la formation du nouveau gouvernement en Algérie, Abdelmadjid Tebboune a engagé, hier, des consultations avec les dirigeants des partis politiques et les représentants des indépendants, fraîchement élus. 

Abou El-Fadl Baadji, qui a fait partie de ces consultations, a tenu à préciser à quoi pourrait ressembler la composition du nouveau gouvernement. Le média arabophone Ennahar rapporte l’information dans un article paru hier. On le reprend pour vous ce dimanche 27 juin 2021. Alors, il se murmure que le secrétaire général du parti du FLN pourrait bien occuper le poste de premier ministre. 

Baadji s’est donc exprimé, tout d’abord, à ce sujet. Le « choix du premier ministre est une prérogative propre au président de la République. La Constitution n’oblige pas le chef de l’État à choisir de tel ou tel parti. Tebboune a sa propre vision des choses. En ce qui concerne la composition du nouveau gouvernement, nous [FLN, ndlr] occuperons la plus grande partie », a-t-il indiqué.  

Premier ministre et son gouvernement en Algérie : ce qu’a dit Baadji 

Pour consolider son fusil d’épaule, quant à ce dernier point, l’intervenant a tenu à s’expliquer. Cela « puisque nous avons obtenu le plus grand nombre de votes aux législatives », a-t-il précisé. Il sied de noter que le Front de libération nationale est, en effet, arrivé en tête des élections législatives 2021 avec 98 sièges. 

Ce qui équivaut à 24,07 % des 407 sièges de l’APN. Dans le même sillage, Baadji a également révélé les détails de sa rencontre d’hier avec le président Tebboune. Il aurait dévoilé, selon la même source, qu’il avait fait une proposition au chef de l’État en vue de participer au gouvernement.    

Aux yeux du même orateur, le nouveau gouvernement sera « politique ». « Ce sont toujours, et dans le monde entier, les partis politiques vainqueurs aux élections qui dirigent les gouvernements. Lorsqu’un gouvernement est politique, ce sont les personnes et les partis politiques de ce gouvernement même qui prennent la responsabilité politique », indique-t-il. 

« Nous avons intégré ces élections avec des programmes précis. Le peuple nous a fait confiance. Demain, lorsque nous ferons partie du nouveau gouvernement, nous veillerons à tenir nos promesses ». C’est ce que promet le secrétaire général du FLN. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes