Le nombre de visas vers la France pour les Algériens a baissé de 79,8 %

Algérie – Une baisse significative a été enregistrée quant au nombre de visas octroyés aux Algériens, en l’occurrence pour la France. La quantité de ce laisser-passer attribuée en 2020 a chuté de 79,8 %. Les détails, ce 18 septembre 2021.

C’est en effet une importante diminution du nombre des visas pour la France délivrés aux Algériens pour entrer sur le sol français. Ce taux équivaut à un amoindrissement de 79,8 % par rapport aux chiffres notés pendant l’année d’avant, à savoir 2019. On vous expose la raison aujourd’hui. 

Pour être plus explicite, le gouvernement français a permis à 712.317 personnes de franchir les frontières françaises en 2020. Ce qui s’avère être une réduction d’un écart considérable relativement au nombre de détenteurs de visas en 2019. Car durant cette année, le chiffre enrégistré était de 3.534.999 personnes à avoir obtenu leurs visas.

En réalité, on distingue ici deux types de visas. Pour ce qui est de la France, la baisse de 79,8 % du quota de visas attribués aux Algériens se réfère aux visas longs séjours. En d’autres termes, le visa type D. Toutefois, les chiffres relatifs aux demandes de visa court séjour, c’est-à-dire de type C, ont inscrit un recul de 82,9 %. Ce sont en tout cas les chiffres relayés par Ekonomico.

Qu’est ce qui est à l’origine de cette régression ?

Selon les donnés communiqués par le ministère français de l’Intérieur, on explique que la pandémie de la Covid-19 a eu de grandes répercussions sur l’immigration. Effectivement, le premier responsable est donc la crise sanitaire que vit le monde en ce moment.

Plusieurs frontières ont été fermées à travers le Globe. Par conséquent, le nombre de liaisons aériennes était très minime. De ce fait, d’après la même source, le nombre de demandes et d’octroi de visas vers la France a connu un changement important. Les citoyens chinois par exemple avaient l’habitude de se classer en première place pour l’obtention de visas. Ils sont descendus à la quatrième position.

Ce qui fait que le Maroc, la Russie et l’Algérie sont au top 3 du classement des pays demandeurs de visas pour la France. Si on se penche maintenant sur le pourcentage lié aux titres de séjour accordés, la baisse a été de 20,9 % par rapport à l’année écoulée. En chiffres, ça donne 219.302 titres de séjour remis.

Par ailleurs, s’agissant de demandes de permis de séjour pour étudiants, le taux a été relativement maîtrisé. On a seulement constaté une diminution de 20 %. C’est en comparaison à 2019. En clair, ce qui a favorisé la soumission de demandes desdits permis de séjour est l’intégration d’un nouvel outil, explique-t-on. Cela a facilité et rendu plus rapide le traitement de ces requêtes. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes