26.9 C
Alger
26.9 C
Alger
dimanche, 23 juin 2024
- Publicité -
AccueilActualitéFranceNationalité française pour les Algériens : les conditions requises

Nationalité française pour les Algériens : les conditions requises

Publié le

- Publicité -

France – L’équipe de Dzair daily vous invite à découvrir les conditions que les Algériens doivent remplir pour obtenir la nationalité française. Tous les détails sont dans la suite de ces lignes du 25 janvier 2023.

Les Algériens peuvent obtenir la nationalité française, mais non sans avoir rempli une liste de conditions au préalable. La réglementation en vigueur en France indique que les étrangers désirant obtenir la nationalité française peuvent y accéder en vertu de la naissance et de la résidence, du lien de filiation, du mariage à un Français ou encore du placement à l’Aide sociale à l’enfance.

Dans le détail, si le demandeur de la nationalité souhaite l’obtenir en raison de sa naissance et de sa résidence en France, il lui faudra justifier de sa naissance et de sa résidence sur le territoire français pendant au moins 5 ans entre l’âge de 13 et de 18 ans. Il s’agit de ce que rapporte le site d’information Algérie Expat.

- Publicité -

Par ailleurs, pour demander la nationalité lorsque le conjoint est Français ou Française. Il faut attendre 4 ans avant de soumettre sa demande et justifier de la communauté de vie avec son partenaire depuis le mariage. Si le demandeur ne justifie pas avoir résidé en France au moins 3 ans sans interruption depuis son mariage. Le délai avant la prise en compte de sa demande passera à 5 ans.

Nationalité française : Voici les 4 voies empruntées par les étrangers pour l’obtenir

On note aussi que les mariages célébrés à l’étranger doivent faire l’objet d’une retranscription. Le conjoint étranger doit également justifier sa maîtrise de la langue française. Une autre façon d’obtenir la nationalité française est la naturalisation ou réintégration. Cette procédure est la plus demandée par les étrangers, notamment les Algériens.

Ainsi, pour obtenir la nationalité par naturalisation, le demandeur doit justifier une résidence régulière en France d’au moins 5 ans avant le dépôt de sa demande. Notons que l’acquisition de la nationalité française par naturalisation ou réintégration n’est pas un droit.  C’est une décision de l’autorité administrative prononcée par décret du ministre chargé des naturalisations.

- Publicité -

La dernière façon d’obtenir la nationalité française est l’adoption. Un mineur peut donc prétendre jusqu’à sa majorité à la nationalité s’il a été adopté par un Français. La demande peut être déposée par le parent adoptif de l’enfant, s’il n’a pas encore atteint les 16 ans. Et une fois dépassé 16 ans, le mineur peut soumettre sa demande seul, sans avoir besoin d’autorisation parentale.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -