38.9 C
Alger
38.9 C
Alger
dimanche, 21 juillet 2024
- Publicité -
AccueilSociété et CultureFaits DiversMort d’un Congolais en France : Un Algérien arrêté, une arme découverte

Mort d’un Congolais en France : Un Algérien arrêté, une arme découverte

Publié le

- Publicité -

France – En voulant échapper à un contrôle de police, un homme de 36 ans s’est tué en sautant du 13e étage d’un immeuble de Grenoble. Cet accident a fait découvrir des armes, soulevant l’intérêt envers un jeune algérien suspecté du meurtre d’un Congolais.

L’événement remonte au 07 mai dernier vers les coups de 12h30. Des agents de la Brigade spécialisée de terrain (BST) de Grenoble (région Rhône-Alpes); sont intervenus pour contrôler un squat dans un immeuble situé avenue de Constantine, dans le quartier Villeneuve, Village-Olympique. Le bailleur social du Grenoble Habitat, avait alerté la police pour déloger deux individus; car les serrures d’un de ses logements avaient été changées.

Ainsi, les policiers se sont présentés devant la porte de l’appartement, mais sans succès, personne n’a répondu. Au même moment, des bruits se sont élevés de l’extérieur. En bas de l’immeuble, les agents de la BST ont découvert le corps d’un homme gisant au sol; a affirmé Éric Vaillant, procureur de la République de Grenoble, et cité par le média grenoblois, Place Gre’Net.

- Publicité -

Selon la même source, ce dernier tentait d’échapper à un contrôle de police; en sautant de balcon en balcon, et a fini par chuter accidentellement depuis le 13e étage de l’immeuble; où il squattait avec un autre individu âgé de 21 ans et qui tentait de fuir la police lui aussi.

De plus, la Direction départementale de la sécurité publique de l’Isère (DDSP); a indiqué que « la victime était connue des services de police, de la gendarmerie et de la justice ».

Le parquet de la ville a alors ouvert une enquête, afin de déterminer les circonstances de cette mort; mais aussi pour élucider la découverte d’un sac sur un balcon. En effet, selon l’antenne de la police judiciaire de Grenoble, le sac en question contenait un pistolet mitrailleur Scorpion, chargé de munitions de calibre 7.65 (arme de catégorie A); ainsi qu’un couteau à cran d’arrêt.

- Publicité -

Un Algérien activement recherché, arrêté et placé en garde à vue

Alors que le corps de la victime gisait encore au sol, les fonctionnaires de la police ont en effet interpellé un autre homme qui s’était, lui aussi, échappé par la fenêtre de l’appartement squatté, en sautant sur le balcon du 12e étage; où le sac mentionné plus haut a été découvert.

L’individu en question est né en Algérie en 1999 et a immédiatement été interpellé et placé en garde à vue, selon les déclaration du procureur. Ce dernier est « défavorablement connu de la justice. »; a-t-il précisé.

Ce jeune homme a tant intéressé les agents de police, car il fait l’objet d’un mandat de recherche dans le cadre d’une affaire de meurtre, notamment celui d’un ressortissant de la République Démocratique du Congo; qui avait été tué dans la même ville, avenue Edmond-Esmonin, en août 2019, par de plusieurs coups de couteau mortels.

« L’homme interpellé et placé en garde à vue sera entendu à la demande du juge d’instruction chargé de l’enquête sur le meurtre d’Olivier Mambakasa. »; a déclaré le magistrat.

La victime était un quadragénaire ayant été violemment agressé au cours de la nuit du 16 au 17 août 2019. Sa mort avait suscité à l’époque une vague d’indignation en France, notamment au sein de la communauté congolaise de Grenoble qui avait dénoncé un « crime raciste ».

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -