AccueilSociété et CultureSociétéAlgérie : Mokrane Ait Larbi dénonce la fermeture des églises

Algérie : Mokrane Ait Larbi dénonce la fermeture des églises

Dans un communiqué rendu public sur sa page Facebook, l’avocat et défenseur des droits de l’Homme, Mokrane Ait Larbi a dénoncé la récente fermeture des églises à Tizi-Ouzou et Béjaïa par les autorités, qualifiant cette décision d’une « atteinte à liberté de culte ».

« Les services de sécurité ont procédé à la fermeture d’églises sur la base de décisions administratives émanant des services des wilayas de Béjaïa et Tizi-Ouzou », déplore Mokrane Ait Larbi.

À ce propos effet, l’avocat a tenu à rappeler que la liberté de culte est garantie et protégée par l’article 42 de la Constitution. Me Ait Larbi a également noté que l’ordonnance 03-06 du 28 février 2006 qui fixe les conditions et les règles d’exercice de cultes autres que musulman, est respectée par la communauté chrétienne et les églises d’Algérie.

« Malgré cela, les autorités administratives ont violé cette liberté et elles ont foulé au pied la Constitution et la loi ainsi que les prérogatives du pouvoir législatif. Il ne peut avoir fermeture d’une église sauf sur décision définitive de la justice et non pas sur décision administrative », dénonce Me Ait Larbi.

« Devant ces violations criardes, je me demande où sont les ‘militants’ des droits de l’Homme? » conclut-il.

https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=1895307447281833&id=325055604307033

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici