AccueilPolitiqueMohammed VI évite le Sommet arabe d'Alger : les 6 raisons qui...

Mohammed VI évite le Sommet arabe d’Alger : les 6 raisons qui expliquent son absence

Politique – L’absence de Mohammed VI du sommet arabe a déclenché une grosse polémique sur la scène diplomatique internationale. De ce fait, Dzair Daily expose pour vous les six raisons qui seraient à l’origine de cette rupture.  

En fait, l’absence de Mohammed VI du sommet arabe n’était pas, à ce point, surprenante. Cela en tenant compte d’un certain nombre de facteurs qui règnent, depuis pas mal de temps, sur la scène politique internationale. Cependant, cette décision n’a pas manqué le rendez-vous de faire polémique. En effet, les médias marocains se sont acharnés contre l’Algérie. Imputant ainsi la responsabilité de ladite décision aux Algériens ! 

Vous voulez en savoir plus ? Nous vous invitons à lire l’intégralité de cette nouvelle édition du 2 novembre 2022. Tout d’abord, on rappelle que le roi du Maroc a bel et bien reçu l’invitation du président algérien. D’ailleurs, le monarque a affirmé sa présence à Alger. Bizarrement, Bourita a annoncé, toutefois, que son souverain n’assistera pas au sommet arabe. 

Et ce, à la veille du début de la réunion arabe. Et c’est ainsi que le peuple marocain frère a commencé à relayer des rumeurs à l’encontre de l’Algérie. Visiblement, pour justifier le comportement de leur roi. De ce fait, le média francophone Jeune Afrique a énuméré un ensemble de causes qui seraient à l’origine de cette rupture. Vous trouverez plus de détails dans ce qui suit. 

Voici les 6 raisons qui expliquent l’absence de Mohammed VI selon Jeune Afrique  

Parmi les six raisons dévoilées par Jeune Afrique, on trouve, le mauvais accueil de Nasser Bourita et la délégation marocaine en Algérie. En effet, les médias marocains ont accusé les autorités algériennes d’avoir marginalisé ses représentants. Chose qui est dénuée de fondements. La même source médiatique a fait également état d’un éventuel acharnement de la presse algérienne contre le roi du Maroc.

Sans oublier, les tensions qui ont caractérisé la relation algéro-marocaine dernièrement. On notera, dans ce sillage, que le président Abdelmadjid Tebboune a mis fin aux liens diplomatiques avec ce pays voisin en août 2021. Hormis les trois raisons imputées à « tout ce qui est Algérien », le média français a supposé d’autres facteurs. 

Notamment, la situation de dépression par laquelle passe actuellement le souverain marocain. Ainsi que le fait d’être atteint de plusieurs maladies comme la sarcoïdose et la maladie pulmonaire obstructive chronique. Dans le même sens, Jeune Afrique a fait savoir que Mohhamed VI a pris l’habitude de ne pas assister aux rencontres arabes.

En effet, sa dernière participation remonte à l’année 2005. D’ailleurs, l’absence de certains gouverneurs arabes, très proches de lui, aurait favorisé la décision du politicien. À l’image de Mohammed Ben Salmane et le roi de Jordanie Abdellah II. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes