Le poète du Hirak, Mohamed Tadjadit placé en détention provisoire

L’activiste et poète du Hirak, Mohamed Tadjadit est accusé « d’atteinte à l’unité nationale » pour des publications sur Facebook.

Interpellé le 11 novembre, lors d’un rassemblement en soutien aux détenus d’opinion; Mohamed Tadjadit a été présenté aujourd’hui 14 novembre devant le procureur de la république près tribunal de Sidi M’hamed. Ce dernier a décidé de le placer en détention provisoire.

L’activiste est accusé « d’atteinte à l’intérêt national » selon l’article 96 du code pénal modifié. La raison de sa mise en détention provisoire ? Des publications qu’il a posté sur Facebook indique le CNLD. Son affaire est renvoyée à l’audience du jeudi 28 novembre prochain; précise le même communiqué.

Les activistes algériens ciblés par « l’arbitraire »

Très actif au sein du Hirak depuis le 22 février notamment en usant de ses talents de poète, Mohamed Tadjadit, 25 ans et originaire de la Casbah d’Alger est l’un des auteurs de nombreuses chansons scandées par les manifestants à l’instar de « Casbah, Bab El Oued Imazighen ».

Son activisme au sein du Hirak lui a valu un acharnement très spécial de la part des forces de sécurité. En effet, son interrogatoire aurait duré 3 jours selon le média l’Avant-Garde.

Notons que plusieurs activistes algériens au sein du Hirak sont ciblés par des arrestations arbitraires. Citons l’exemple de Raouf Rais qui était très actif sur les réseaux sociaux a été placé lui aussi en détention provisoire le 03 novembre dernier. Un autre activiste, en l’occurrence Brahim Lalami qui lui, a été placé sous contrôle judiciaire avec ISTN le 06 novembre dernier.

https://www.facebook.com/dzairdaily/videos/316707562342668/?v=316707562342668

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes