AccueilFootUn ministre marocain annonce le retour de la bataille avec l'Algérie sur...

Un ministre marocain annonce le retour de la bataille avec l’Algérie sur le zellige

Foot – Suite à la polémique déclenchée autour des motifs sur le maillot d’entraînement de l’équipe d’Algérie, un ministre marocain rebondit sur cette fameuse affaire du zellige. Dzair Daily relate pour vous en dit plus ce samedi 5 novembre 2022.

En effet, après avoir dévoilé son nouveau maillot d’entraînement, la sélection algérienne s’était retrouvée au cœur d’une polémique déclenchée par les citoyens du Royaume chérifien. Ces derniers accusaient alors la Fédération algérienne de football (FAF) de dérober l’un de leurs symboles culturels. Plusieurs semaines passées, un ministre marocain rebondit sur cette affaire du zellige et en remet une couche sur l’Algérie. 

Effectivement, la nouvelle tunique des Fennecs n’est pas passée inaperçue aux yeux des internautes. Elle a suscité une vive réaction aussi bien auprès des citoyens que des autorités marocaines.

Ces derniers ont alors accusé l’Algérie de s’approprier la culture de leur pays à travers leur tenue d’échauffement. Par ailleurs, revendiquant le « zellige marocain » auprès d’Adidas, les autorités du Royaume chérifien n’ont pas attendu longtemps avant de recevoir une réponse.

L’équipementier sportif allemand a, de ce fait, mis fin à cette histoire en rejetant leur requête. Une demande à travers laquelle ils appelaient à la suspension de la commercialisation du maillot Dz. Loin de s’arrêter là, les autorités du pays voisin ont déterré le dossier.

Un possible accord entre le Maroc et Adidas ? Bensaid répond 

En effet, invité dans l’émission Al-Isaba sur la plateforme Kifach sur YouTube, le ministère marocain de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication a ressorti le dossier d’Adidas. Dans le détail, Mohamed Mehdi Bensaid a révélé que son département a réussi à décrocher un accord avec la marque allemande. Et cela, au sujet de son maillot d’échauffement confectionné au profit de l’équipe d’Algérie, dit-il.

Selon lui, la société d’équipements sportifs a demandé au Maroc d’attendre jusqu’à la fin de la Coupe du monde 2022 pour pouvoir entamer un dialogue. Bensaid a déclaré qu’à l’issue de ces discussions, les deux parties arriveront à un accord commun. Il est question ici, a-t-il expliqué, de la reconnaissance du patrimoine marocain dans la tunique d’entraînement de l’équipe d’Algérie de football. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes