AccueilSociété et CultureL'ÉtudiantLe ministre de l’Éducation explique pourquoi l’enseignement de l’anglais en Algérie va...

Le ministre de l’Éducation explique pourquoi l’enseignement de l’anglais en Algérie va réussir

Éducation – Abdelhakim Belabed, premier responsable du secteur éducatif en Algérie, a longuement évoqué l’introduction de l’enseignement de l’anglais dans le cycle primaire qui devra, de son avis, rendre le système éducatif plus efficace et contribuer à son développement. Pour plus de détails à ce sujet, rendez-vous vite dans les lignes qui suivent. 

À quelques encablures de la rentrée scolaire 2022-2023, le temps est aux préparations au sein du ministère de l’Éducation nationale (MEN). Une nouveauté est au cœur de ses discussions. Celles concernant la très prochaine rentrée des classes. Il s’agit de la mesure relative à l’intégration de l’anglais dans l’enseignement primaire en Algérie, adoptée par le ministre Abdelhakim Belabed sur instruction du président. 

Dès le mois de septembre, les élèves de la troisième année du premier palier auront donc une nouvelle matière à apprendre. Soit la langue de Shakespeare. Une décision qui s’inscrit dans un cadre politique linguistique. Elle vise alors à offrir aux écoliers un répertoire plurilingue à la faveur de l’apprentissage précoce de deux langues étrangères. À savoir le français et l’anglais.

À cet égard, le chargé du MEN s’est dit convaincu que ce projet connaîtra un succès notable. Le même responsable a en outre déclaré s’attendre à ce que l’enseignement-apprentissage de la langue anglaise à l’école primaire trouve rapidement une place de choix dans le système éducatif algérien.

Abdelhakim Belabed s’est exprimé, ce mardi 23 août 2022. Cela à l’ouverture d’une rencontre nationale de trois (3) jours. Celle-ci est ainsi dédiée à la préparation de la formation qualifiante des enseignants de la susdite nouvelle matière. 

Année scolaire 2022 – 2023 en Algérie : le ministre en dit plus sur l’introduction de l’enseignement de l’anglais à l’école primaire 

Dans le même sillage, le membre du gouvernement précité a souligné l’importance de déployer les moyens matériels, humains et organisationnels nécessaires. Il entend par cette démarche assurer une introduction sans faille de l’anglais. Soit dès la rentrée scolaire à venir.

« Cette nouvelle matière sera obligatoire. Elle sera dispensée avec un volume horaire de 90 minutes ». C’est ce qu’a encore fait savoir Abdelhakim BelabedEn sus, ce dernier a annoncé qu’un manuel scolaire d’anglais sera mis à disposition des écoliers concernés dans les plus brefs délais.

Dans le dessein d’atteindre les objectifs escomptés, le ministère de l’Éducation nationale (MEN) table sur l’élaboration d’un plan de formation des enseignants. Un stage obligatoire de 15 jours qui devra comprendre plusieurs modules. À savoir, entre autres, la didactique de l’anglais langue étrangère (ALE). En plus de la psychologie et l’approche pédagogique de l’enfant.

Le ministre a notamment mentionné la filière de la législation scolaire. S’agissant de la date de la rentrée scolaire 2022 – 2023, le locuteur a porté à la connaissance des apprenants et membres de la famille éducative qu’elle sera communiquée très prochainement. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes