Le ministère du Tourisme annonce l’exploitation des résidences universitaires pour la saison estivale

Algérie – Par le biais d’une convention signée avec le secteur de l’enseignement, le ministère du Tourisme a annoncé l’exploitation des résidences universitaires durant la saison estivale actuelle. Dzair Daily vous en dit plus, ci-après. 

Ce mercredi, une convention de coopération a été signée entre le ministère du Tourisme et de l’Artisanat et le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique en vue d’exploiter les résidences universitaires pendant la saison estivale 2022. Ainsi, si vous voulez en savoir plus, vous n’avez qu’à lire l’intégralité de cette nouvelle édition du 21 juillet 2022.

Face à la flambée des prix des hôtels et des appartements à louer, le citoyen algérien se retrouve chaque été dans une situation embarrassante. Tandis que plusieurs personnes ont décidé de faire leurs valises pour s’envoler vers la Tunisie, d’autres ont opté pour l’Algérie. Et ce, malgré l’insuffisance en matière du potentiel touristique.

Afin de mettre fin à ce scénario répétitif, les autorités responsables ont annoncé la mise en place d’un certain nombre de mesures. Ces dernières sont relatives à l’exploitation des cités universitaires par les estivants. Et cela, pour des prix compétitifs. D’ailleurs, cette coopération s’est concrétisée en mettant la résidence de Zemmouri à Boumerdès au service de l’Office national algérien du Tourisme.

La promotion du tourisme local par le biais des résidences universitaires 

À vrai dire, cette initiative vise essentiellement à promouvoir le tourisme local. Dans le détail, selon le ministre Yacine Hamadi, cet accord a pour objectif de promouvoir et de commercialiser le tourisme intérieur. Et ce, dans le but de permettre aux familles algériennes de bénéficier d’un produit touristique à des prix raisonnables. Et plus particulièrement pour ceux qui résident dans les wilayas de l’intérieur. 

Cela, en réponse aux problématiques posées lors du conseil ministériel tenu le 12 avril 2022. En tout cas, il s’agit de ce que rapporte le quotidien arabophone Ennahar. Par ailleurs, le ministre susmentionné a fait référence à l’intérêt qu’apporte le président de la République, Abdelmadjid Tebboune à cet égard.

En fait, le chef de l’État vise à « renforcer ce secteur important et de le mettre au rang des secteurs économiques » en vue de la création des offres d’emploi et absorber le chômage, d’une part. Et créer la richesse, d’une autre part. Dans le même sillage, on notera que la signature de ladite convention a été supervisée par les deux ministres Yacine Hamadi et Abdelbaki Benziane. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes