AccueilÉconomieMinistère du Commerce : voici le montant alloué pour subventionner le sucre...

Ministère du Commerce : voici le montant alloué pour subventionner le sucre et l’huile en Algérie

Algérie – Le département de Kamel Rezig a révélé récemment le montant du budget alloué pour la subvention du sucre et l’huile. Dzair Daily vous apporte plus de détails à ce sujet dans les lignes qui suivent.

En effet, le ministre du Commerce Kamel Rezig a rendu public le montant alloué par l’État pour subventionner le sucre blanc et l’huile raffinée en Algérie. Il s’agit de pès de 38,5 milliards de dinars qui viennent d’être alloués pour la stabilisation des prix de ces aliments. Dans le cadre du projet de loi de finances 2023.

Au fait, le système de subventions est mis en œuvre dans notre pays, faut-il le souligner, depuis plusieurs années. Les prix du pain, du lait et de l’huile ne sont pas vendus sur le marché suivant leur coût réel. Le gouvernement intervient ainsi avec une aide financière afin de pallier les coûts.

Effectivement, le premier responsable du secteur du commerce, Kamel Rezig a révélé ces chiffres lors d’une audition. Celle qui a eu lieu devant la commission des finances et du budget de l’Assemblée populaire nationale (APN). Cela dans le cadre de l’examen du projet de la loi de finances de l’année 2023.

Algérie : 66,21 milliards de dinars alloués au ministère du Commerce 

Dans le détail, le projet de loi de finances a débloqué une dotation budgétaire d’un (1) milliard de dinars. Et ce, pour compenser les dépenses du transport des marchandises au sud. C’est en effet ce que rapporte le média généraliste Ennahar.

À noter que la valeur du budget total alloué au secteur du commerce dans le cadre du projet de loi de finances s’estime à 66,21 milliards de dinars. La tutelle a aussi révélé que le projet comprend la mise en place de laboratoires de contrôles de qualité. Ce sera au niveau de certaines wilayas. Cela en lui réservant un montant de 200 millions de dinars.

Cette mesure intervient au moment où le marché national connaît une hausse des prix. Cela concerne certains produits alimentaires dont le pain et l’huile. Elle permettra, selon les spécialistes, de réguler les prix de ces produits alimentaires et de protéger les familles nécessiteuses qui font face à la cherté des produits de première nécessitée.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes