AccueilÉconomieVotre ArgentMinha anem dz : Tebboune décide de revoir à la hausse le...

Minha anem dz : Tebboune décide de revoir à la hausse le montant de l’allocation chômage

Algérie – Le président de la République annonce la hausse du montant de l’allocation chômage attribuée à tous les demandeurs d’emploi inscrits sur la plateforme Minha anem dz. Apprenez-en davantage dans ce passage du 25 septembre 2022 ! 

La question autour de l’augmentation de la prime accordée aux demandeurs d’emploi persiste toujours et revient encore une fois sur la table. C’est dans ce sens que le président Tebboune a révélé la bonne nouvelle aux demandeurs d’emploi inscrits au niveau de l’Anem, en annonçant une prochaine hausse du montant de l’allocation chômage.

En marge de la dernière réunion gouvernement-walis, qui s’est déroulée hier samedi, Tebboune a dressé une liste d’objectifs à atteindre durant l’exercice 2023. Entre autres, le président de la République a évoqué une révision des salaires et des retraites.

Et cela, notamment dans les secteurs de l’enseignement et du paramédical. Par la même occasion, le chef de l’État a également abordé le sujet de la hausse de l’allocation chômage.

Dans son allocution, reprise par le quotidien arabophone Echorouk, Tebboune a souligné que l’économie algérienne commence à se redresser. Selon lui, cette amélioration devra être exploitée de manière à profiter aux citoyens dès la prochaine année. Cela, dit-il, en répondant au mieux à leur préoccupation et en veillant à leur dignité.

Quelques précisions concernant l’allocation chômage

Par ailleurs, Tebboune a rappelé que la mise en place de la prime de chômage n’est qu’une solution momentanée. Celle-ci est d’ailleurs valable pour toute personne qui répond à l’intégralité des conditions, le temps de trouver un emploi stable. Notons, dans ce sillage, que cette alternative a été tant appréciée par les jeunes algériens.

D’autre part, il convient de noter que les bénéficiaires de l’allocation chômage doivent répondre à une nouvelle condition. Et cela, sur une période allant de trois (3) à six (6) mois. En effet, celle-ci a été dévoilée par le biais d’une note relevant du ministère de la Formation et de l’Enseignement professionnels ainsi que le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale.

Dans le détail, l’écrit précise que les demandeurs d’emploi doivent suivre une formation au niveau du centre de formation professionnelle. Plus particulièrement, cette nouvelle décision s’applique principalement aux non-diplômés inscrits à l’Anem pour la première fois. De même, la note concerne également les détenus ayant purgé leur peine.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes