Minha Anem DZ : l’attribution de l’allocation chômage élargie à d’autres catégories

Emploi – Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale évoque l’extension de la Minha Anem DZ à d’autres catégories au chômage. On vous livre plus de détails à ce sujet dans ce numéro du 29 mai 2022.

Un bonne nouvelle s’annonce pour les Algériens ayant eu des refus après leur inscription sur la plateforme numérique « Minha Anem DZ » pour bénéficier de l’allocation chômage. À présent, le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale étudie l’éventualité d’élargir cette aide aux chômeurs à d’autres catégories.

Dans sa déclaration à l’Assemblée populaire nationale (APN), Youcef Cherfa a fourni plus d’explications. Il a indiqué que l’attribution de l’allocation chômage pourra s’étendre pour inclure de nouvelles catégories. Autrement dit, ce soutien financier concernera un plus grand nombre de personnes à recherche d’un emploi avec moins d’exigence. Il s’agit là de ce que rapporte le site El Watan-dz.

En outre, le premier responsable du secteur de l’emploi a évoqué davantage de précisions concernant l’allocation chômage. Dans le détail, il a fait savoir que les autorités algériennes visent l’augmentation de la subvention destinée aux chômeurs. Étant de 13.000 dinars à l’heure actuelle, cette dernière devra connaître une majoration à l’horizon de l’année prochaine.

Voici les nouvelles catégories susceptibles de bénéficier de l’allocation chômage

Parmi les conditions qui peuvent être revues en prévision de l’octroi de l’aide au chômage, le responsable a mentionné deux éléments principaux. D’une part, il convient de noter que cela concerne les citoyens ayant précédemment bénéficié d’une déclaration à la sécurité sociale. Ceux qui se retrouvent actuellement au chômage.

D’autre part, la deuxième exigence évoquée par le même membre du gouvernement porte sur l’âge. Effectivement, l’âge fixé pour bénéficier de l’allocation chômage est compris entre 19 et 40 ans. Toutefois, après l’étude approfondie appropriée, les autorités concernées peuvent repousser la limite d’âge jusqu’à 50 ans.

C’est ce qu’a encore souligné Youcef Cherfa. Outre la question de l’âge, le fait d’être un primo-demandeur d’emploi est l’une des conditions qui a privé de nombreuses personnes de jouir d’une Minha. En raison de leur déclaration à la sécurité sociale, une bonne partie de candidats sont exclus de l’allocation chômage. Cette condition concerne même ceux assurés pour une courte durée.

Par ailleurs, le responsable a déclaré que la susdite extension étudiera une autre catégorie bien précise. Ainsi, ce projet va également inclure les orphelins qui touchent à la pension de réversion. De ce fait, cette catégorie recevra ladite pension jumelée avec l’allocation chômage.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes