AccueilSociété et CultureFaits DiversUn mineur tué par la balle d'un policier à Alger : la...

Un mineur tué par la balle d’un policier à Alger : la DGSN s’explique dans un communiqué

Algérie – C’était par la balle d’un policier qu’un mineur a rendu son dernier souffle hier à Alger, la DGSN s’est exprimée suite à cet incident. L’équipe de Dzair Daily vous dévoile davantage d’informations sur cette affaire, ce mercredi 11 janvier 2023. 

Hier lundi, un mineur a été tué par balle par un policier à Alger. Plus exactement au niveau de la commune de Baraki. Suite à ce drame, le procureur de la République a ordonné l’ouverture d’une enquête préliminaire près du Tribunal d’El Harrach. Avec l’arrestation du policier responsable de cet incident. 

D’ailleurs, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a publié un communiqué et s’est expliqué au sujet de ce qui s’est passé lors de cet incident. Ainsi, la même autorité judiciaire a fait savoir que ce 10 janvier 2023 vers midi, deux opérations d’inspection ont eu lieu au niveau de deux résidences dans un quartier à Baraki. Sachant que cela rentre dans le cadre d’une enquête ouverte par la police judiciaire. C’est en tout cas ce qu’a rapporté le quotidien arabophone Echorouk.

Au fait, il s’agissait d’une affaire de vente de substances psychotropes. Résultat de l’enquête, les agents de police ont abouti à la saisie la saisie de plus de 1.000 pilules hallucinogènes et d’une quantité de drogue. Ainsi qu’à l’arrestation de deux personnes.

Un mineur tué par la balle d’un policier à Alger : plus de détails sur l’incident

Lors de la même opération, certains jeunes du quartier ont essayé de gêner les mouvements des agents de police. C’est à ce moment-là qu’un policier a tiré une balle et a touché un mineur. La victime a vite été transférée au CHU Salim Zemirli à El Harrach. Mais le jeune homme n’a pas survécu à ses blessures.

Par la suite, l’agent de police concerné a été arrêté. Avec soumission de l’arme à feu à l’expérience balistique. Ainsi, une enquête a été ouverte sous le contrôle du procureur de la République au parquet d’El Harrach. Par ailleurs, la Direction générale de la sûreté nationale a tenu à présenter ses sincères condoléances à la famille de la victime. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici