AccueilSociété et CultureFaits DiversUn mineur tué par la balle d’un policier en Algérie : de...

Un mineur tué par la balle d’un policier en Algérie : de nouvelles infos tombent

 Algérie – De nouveaux éléments ont été dévoilés au sujet du mineur qui a été tué par la balle d’un policier en Algérie. Dzair Daily vous en dit tout, dans la suite de cette nouvelle édition.

C’est une affaire qui a fait couler beaucoup d’encre. En effet, au cours d’une opération menée par les éléments de sûreté en Algérie, un mineur a été mortellement blessé après avoir reçu une balle d’un policier. Ce samedi, de nouvelles informations sont tombées au sujet de cet incident. Si vous souhaitez en savoir plus, nous vous invitons à lire l’intégralité de ce nouveau passage du dimanche 15 janvier 2023.

Effectivement, un jeune adolescent a été touché par un « tir de sommation ». Cela, lors d’une opération d’inspection antidrogue qui a eu lieu à Baraki dans la capitale. Transféré d’urgence à l’établissement hospitalier, Salim Zemirli, le mineur a succombé à ses blessures et a perdu son âme. C’est selon le communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Suite à cette affaire, l’agent de police a été placé en garde à vue. Et une enquête a été ouverte par le parquet. Ce samedi, le policier a été longuement auditionné par le juge d’instruction près le tribunal d’El Harrach. Il est question, en effet, de ce que rapporte le quotidien arabophone, Echorouk, dans son édition de ce dimanche.

Le policier placé sous mandat de dépôt

À l’issue de cette audition, le magistrat a décidé le placement du fonctionnaire de police, auteur du tir sur mineur aux Eucalyptus, en détention provisoire. C’est ce qu’a indiqué, en effet, un communiqué du procureur de la République près le tribunal susmentionné.

« Suivant les procédures de poursuite pénale lancée à l’encontre de l’agent de police, à travers les procédures d’instruction judiciaire et l’audition de l’accusé, le juge d’instruction a ordonné son placement sous mandat de dépôt », lit-on sur ledit communiqué. Rappelons que l’accusé a été arrêté mardi dernier. Son arme à feu a été, en outre, soumis à l’expérience balistique. C’est toujours de dont nous informe la même source médiatique. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici