AccueilÉconomieMine Ghar Djebilet en Algérie : la réalisation du chemin de fer...

Mine Ghar Djebilet en Algérie : la réalisation du chemin de fer vers Béchar à cette date

Économie – Le ministre de l’Énergie et des mines dévoile la date du lancement du projet du chemin de fer lié à l’exploitation de la mine Ghar Djebilet de la wilaya de Tindouf, en Algérie. Dzair Daily vous livre tous les détails, dans son édition du 31 juillet 2022. 

Dans le cadre de l’exploitation de la mine Ghar Djebilet, le ministre de l’Énergie et des mines, Mohamed Arkab, révèle la date du lancement du projet de la ligne du chemin de fer en Algérie, reliant Tindouf et Béchar. Elle s’étendra sur une distance de 1.000 Km. Elle est principalement destinée à assurer le transport du minerai du site en question vers la wilaya de Béchar. 

Il s’agit de ce que rapporte le quotidien généraliste arabophone Echorouk. Dans le détail, ce plan aura lieu au courant du premier trimestre de l’année 2023. En outre, le même responsable a expliqué, ce samedi, que ce projet est en cours d’étude par un comité technique sectoriel paritaire.

Ce dernier est composé de plusieurs ministères, à savoir celui de l’Énergie et des mines. En plus du ministère des Transports et celui des Travaux publics. Par ailleurs, une fois que le minerai sera transporté à Béchar, il sera converti et valorisé par les concessionnaires nationaux. Ceux-ci ont exprimé leur volonté d’investir dans ce domaine. Et ce, en attendant l’achèvement du projet du chemin de fer de Ghar Djebilet. 

Algérie : développement du réseau électrique 

Rappelons notamment l’importance stratégique du projet de Ghar Djebilet. Il consiste à exploiter près de 2 à 3 millions de tonnes de minerai par an, dès la première phase. Quant à la deuxième phase, elle démarre après l’achèvement de la ligne ferroviaire. Ce qui permettra d’assurer l’exploitation optimale de la mine. Et ce, à travers une production de 40 à 50 millions de tonnes par an.

Dans le même sillage, le susdit ministre a confirmé qu’une société a été désignée pour prendre en charge le réseau électrique. Celui-ci est d’une capacité de 60 kilovolts. Un projet qui permettra de répondre aux usages industriels de l’électricité et d’accompagner le lancement de l’activité manufacturière. Concernant l’exploitation littérale de l’or, le ministre a confirmé qu’elle sera lancée dès que les institutions seront nommées au cours du mois prochain.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes