Mihoubi hué et chassé par des citoyens à Adrar

Le candidat Mihoubi a visiblement du mal à réussir sa sortie sur le terrain.

Le candidat aux élections contestées du 12 décembre prochain, Azzedine Mihoubi a été tout bonnement hué et chassé ce lundi 18 novembre aux cris de « Dégage ! », « Klitou leblad ya serraqine » (Vous avez pillé le pays bande de voleurs, ndlr).

Entouré initialement par ses partisans qui chantaient à sa gloire; des dizaines de manifestants hostiles à sa présence se sont vite amassés autour de l’ex-ministre de la culture sous Bouteflika.

Constatant que la grogne populaire commençait à s’accentuer; Mihoubi a dû accélérer le pas pour regagner sa salle de meeting, non sans être poursuivi et raillé par les manifestants aux slogans hostiles de « Makach intikhabat m3a l3issabat » (Pas d’élections avec le gang, ndlr).

Une campagne électorale dans un climat tendu

Mihoubi vient de rejoindre officiellement la liste des candidats s’étant fait chasser par la population en colère. Deux candidats le précédent et ont déjà goûté au rejet populaire; Ali Benflis et Abdelkader Bengrina en l’occurrence.

Notons par ailleurs que ce n’est que le deuxiéme jour de campagne de Mihoubi. Le candidat s’est adonné hier à une prestation médiocre en faisant mine de verser une larmichette face caméra au sein d’une Zaouia, lieu qu’il a choisi pour démarrer sa campagne électorale.

https://www.youtube.com/watch?v=vy4vbMjpYGQ

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes