Météo : une région d’Algérie classée parmi les endroits les plus chauds de la planète

Météo – Une région d’Algérie s’est classée récemment parmi les endroits les plus chauds de la planète. Découvrez de quelle ville il s’agit ci-dessous. 

Vous vous demandez dans quels endroits du globe les températures les plus élevées ont été enregistrées pour cette année 2022 ? Autrement dit, quelles sont les destinations qui observent les plus intenses épisodes de canicule ? La réponse à ces questions se trouve dans les lignes qui suivent. D’après les prévisions météo pour la journée de ce samedi 4 juin 2022, une région d’Algérie se classe parmi les endroits les plus chauds de la planète.

En effet, en cette deuxième journée du weekend, des températures records se sont invitées au niveau de plusieurs régions du monde. Parmi celles-ci, on mentionne la wilaya d’In Salah qui franchit actuellement la barre des 47, 3 degrés Celsius. La liste a été établi par un site météorologique spécialisé. Ce dernier mentionne dix (10) villes les plus chaudes de la planète Terre.

Des records de températures mondiaux des plus extrêmes ont donc été enregistrés tout au long de la journée courante. En tête de ce classement, on retrouve la ville d’Al Jahra, au Koweït, ou le thermomètre affiche les 49,4 °C. Elle est suivie d’Abadan, située dans le sud-ouest de l’Iran, qui atteint souvent les 48,4 degrés Celsius. La wilaya du sud algérien, In Salah, vient, quant à elle, en troisième position, avec 47,3 °C.

Météo Algérie : la chaleur est officiellement de retour

Maintenant, pour ce qui est des températures dans les autres villes du territoire algérien, les services de Météo Algérie prévoient une canicule intense. En effet, à travers une alerte à la vigilance de niveau 2, on indique que cette vague de chaleur se poursuivra tout au long de cette journée du samedi. Et cela au niveau de plus d’une dizaine de wilayas.

Dans ce contexte, le BMS indique les wilayas touchées par cette vague de chaleur et canicule. Il s’agit de Touggourt, El Oued, Ouargla, El Menia, Timimoun, In Salah. En plus de Bordj Badji Mokhtar et d’Adrar. Il est question de ce que rapporte le média arabophone Ennahar TV.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes