Météo Algérie : pluies orageuses dans 2 wilayas et vents violents dans d’autres

Météo – Les épisodes de chaleur marquent une pause dans certains endroits de l’Algérie qui se caractérisent par des orages et des vents violents durant cette journée du mardi 16 août 2022.

Le climat en Algérie se subdivise entre deux ambiances complètement différentes de nos jours. Tandis que la vague de chaleur domine certaines régions, d’autres endroits du pays connaissent un temps pluvieux. C’est en effet ce qu’a annoncé la Météo Algérie, au programme de ce 16 août 2022.

Effectivement, le service chargé d’émettre les prévisions météorologique dans le pays a mis en garde les citoyens contre d’importants orages. Dans le détail, cette alerte fait état de pluies orageuses qui atteindront jusqu’à 15 mm localement, apprend-on par le biais du quotidien arabophone El Bilad.

Pour ce qui est de la validité de l’annonce, l’Office national de la météorologie (ONM) a souligné que ces intempéries prendront lieu à partir de ce mardi 15h00. Ces perturbations persisteront ainsi jusqu’à 21h00 de cette même journée, ajoute le même organisme. Et cela, au niveau de deux wilayas de l’Ouest du pays.

Il s’agit là d’In Guezzam et Bordj Badji Mokhtar, où les rayons de soleil disparaîtront pour laisser place à des averses de pluies orageuses. Les habitants de ces deux zones pourront alors profiter de ce temps pluvieux qui se poursuit, avant que la canicule ne vienne régner de nouveau.

Météo Algérie : autres prévisions de ce 16 août

Par ailleurs, l’ONM a émis une autre alerte. Plus particulièrement, celle-ci concerne la météo marine. Ainsi, à travers un autre Bulletin Météo Spécial (BMS), l’organisme a indiqué que des vents violents seront observés au niveau de certaines localités algériennes. La vitesse de ces coups de vent dépassera les 50 km/h.

Cela va alors s’accompagner par des vagues avec jusqu’à deux (2) mètres de hauteur, tout au long de ce mardi. Concernant les endroits touchés par cette alerte, la même source indique qu’il est principalement question des zones côtières suivantes : Marsa Ben M’Hidi, Ghazaouet et Béni Saf. En plus d’Oran, Arzew, Mostaganem, Ténès et Bouharoun.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes