10.9 C
Alger
10.9 C
Alger
jeudi, 22 février 2024
- Publicité -
AccueilActualitéAlgérieMétéo Algérie : de fortes pluies annoncées à Béjaïa, Sétif, Constantine, Chlef...

Météo Algérie : de fortes pluies annoncées à Béjaïa, Sétif, Constantine, Chlef et d’autres wilayas

Publié le

- Publicité -

Algérie – Les services météo viennent de publier un bulletin météo spécial annonçant de fortes pluies dans plusieurs wilayas du pays. Dzair Daily vous relate les prévisions en détails dans les lignes qui suivent ce jeudi 14 avril 2022.

En effet, les services météo ont indiqué dans un bulletin spécial la poursuite des fortes pluies et d’orages violents sur plusieurs wilayas en Algérie. Dans le détail, les précipitations pourraient atteindre localement les 70 mm. Et ces orages se poursuivront jusqu’à demain vendredi à l’aube. C’est en tout cas ce que rapporte le quotidien Ennahar.

Le même bulletin a indiqué que les wilayas concernées par ces pluies sont Tlemcen, Ain Témouchent, Oran, Mostaganem, Chlef, Ain Defla, Tissemsilt, Relizane, Mascara, Sidi Bel Abbas, Tiaret et Saida. Un second bulletin spécial, publié par l’Office national de météorologie, met en garde contre des orages violents accompagnés de grêle.

- Publicité -

Ainsi, d’autres wilayas seront concernées par ce second bulletin, qui prévoit que les précipitations pourraient atteindre 60 mm localement. Il s’agit des régions de Béjaïa, Jijel, Skikda, Constantine, Mila, Batna, Sétif et Bordj Bou Arreridj. Pour rappel, le pays a connu de belles éclaircies lors des derniers jours, avec une hausse sensible des températures.

Météo Algérie : Orages et précipitations depuis lundi sur une grande partie du pays

Mais voilà que le mauvais temps fait son grand retour, depuis deux jours maintenant, les perturbations météorologiques ont provoqué des orages et des chutes de pluies, voire même des orages violents sur plus de 20 wilayas du pays. Et une baisse des températures a accompagné ce changement climatique.

Les citoyens ont donc été mis en garde, par le biais de bulletins spéciaux. La vigilance est donc de mise, surtout sur les routes. Le printemps de cette année a déjà connu de  nombreuses perturbations, et ces intempéries sont bien accueillies par les algériens, car le spectre d’une sécheresse plane toujours à l’approche des mois de grandes chaleurs.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -