Cerbah Mehdi est décédé, l’ex-international Algérien s’éteint à l’âge de 68 ans

Algérie – L’ancien gardien de but Algérien de l’Équipe nationale, Mehdi Cerbah, est décédé ce vendredi 29 octobre 2021 à l’âge de 68 ans à la suite d’une longue maladie.

En effet, une figure emblématique du football algérien vient de s’éteindre, Mehdi Cerbah est décédé durant la matinée de ce vendredi 29 octobre 2021, dans son domicile à Dergana dans la capitale, à l’âge de 68 ans après un long combat contre la maladie. D’après ce qu’a rapporté le quotidien arabophone Ennahar.

Dans le détail, un des plus célèbres gardiens de but de sa génération est décédé aujourd’hui. Mehdi Cerbah, le footballeur international algérien est né le 03 janvier 1953 à Alger. Durant son remarquable parcours, il a participé à 62 sélections avec les Verts de 1975 jusqu’à 1985. Il faisait notamment partie de la sélection des joueurs durant le fameux match contre l’Allemagne. Celui de la coupe du monde de 1982.

Cela dit, il est également passé par plusieurs clubs de football en Algérie et à l’international. Il a d’abord commencé son chemin avec l’USM Alger, où il a joué durant plusieurs années. Ensuite, en 1972, il rejoint la JSK, pour une période de huit (08) ans, jusqu’en 1980. Au fait, il s’agit de du club avec lequel il a eu le plus de prix.

Mehdi Cerbah : parcours d’un des plus remarquables gardiens de but de l’Équipe d’Algérie

En outre, lors de son parcours avec la JSK, Mehdi Cerbah a été désigné comme « meilleur gardien au niveau national ». En sus, il a pu décrocher, avec les Canaris, le Championnat national pour les années 1977 et 1980. Ainsi que la Coupe d’Algérie en 1977.

Par la suite, après le Mondial de 1982 qui a eu lieu en Espagne, l’ancien joueur a été convoqué pour joueur au sein du Manic de Montréal au Canada. Il est à noter qu’il s’agit d’une franchise de soccer de la NASL basée à Montréal. Celle-ci n’a disputé que trois (03) saisons entre 1981 et 1983 avant de disparaître.

De ce fait, le regretté ex-international algérien est revenu en Algérie pour une nouvelle aventure avec de nouveaux clubs. Mais aussi, en mettant toutes ses performances au profit de l’Équipe nationale jusqu’en 1985. Aujourd’hui, Cerbah a rendu l’âme en laissant derrière lui un vrai palmarès dont on ne peut être que fier.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes