AccueilFootM’Bolhi et Feghouli sans club après le mercato : une ultime chance...

M’Bolhi et Feghouli sans club après le mercato : une ultime chance se présente à eux

Foot – La chance n’a pas souri aux deux internationaux algériens, M’Bolhi et Feghouli qui se retrouvent jusqu’à maintenant sans club. Une situation qui peut changer dans très peu de temps. Pour les curieux, ne bougez pas ! On vous en dit plus, juste ci-dessous dans cette édition du 08 septembre 2022. 

En effet, à quelques jours seulement du prochain match des Verts, M’Bolhi et Feghouli n’ont pas de club. Ce qui complique les choses pour nos deux internationaux qui étaient plusieurs fois titulaires dans la sélection de Belmadi. Que va décider le coach des Fennecs à propos de ces deux (02) joueurs ? Vont-ils être appelés ? 

Tout ce qu’on sait déjà, c’est qu’une dernière chance peut se présenter au gardien chouchou des Algériens et à Sofiane Feghouli. Vous êtes intéressé et vous voulez en savoir davantage ? Ça tombe bien ! On vous livre, dans ce nouveau numéro de Dzair Daily, plus de détails à cet égard.

M’Bolhi et Feghouli ont une nouvelle fenêtre de sortie 

Ainsi, certaines des stars actuelles et anciennes de l’Équipe nationale n’ont pas réussi à signer avec de nouveaux clubs pendant le mercato d’été. Celui-ci a, pour rappel, fermé ses portes en Europe et dans la plupart des compétitions internationales. Ce qui met ces joueurs sans club dans une situation très difficile et compliquée. À l’instar de Sofiane Feghouli, l’ancien joueur de Galatasaray, Raïs M’Bolhi, l’ancienne star de l’Ettifaq FC.

Ou encore Faouzi Ghoulam et Ryad Boudebouz. Toutefois, rien n’est encore perdu. Et pour cause, la FIFA offre une solution à ces joueurs en fâcheuse posture. En fait, ladite fédération permet aux footballeurs qui sont en statut de joueurs libres (fin de leur contrat ou résiliation du contrat à l’amiable) et qui sont au chômage depuis un certain temps, d’avoir la possibilité d’évoluer dans un autre club.

Et ce, en dehors des délais de la période de transferts estivaux. Ce qui est une bouée de sauvetage pour nos joueurs algériens sans club qui pourront de cette manière être sauvés. Et par conséquent, éviter de rester trop longtemps au chômage. 

Parmi les occasions qui peuvent se présenter, il y a notamment celles qui peuvent émaner des clubs turcs ou encore de certaines ligues du golfe qui n’ont pas encore fermé le marché des transferts d’été. C’est ce dont nous informe le quotidien arabophone Echorouk dans son édition d’hier.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes