AccueilSociété et CultureSociétéMawlid Nabawi 2022 Algérie : voici le grand absent des célébrations cette...

Mawlid Nabawi 2022 Algérie : voici le grand absent des célébrations cette année

Société – Une absence quasi-totale d’un rituel des célébrations du Mawlid Nabawi a été constatée cette année 2022 en Algérie. Vous êtes curieux de connaître les raisons ? Ne bougez pas ! Dzair Daily rapporte pour vous tout ce que vous devez savoir dans les lignes qui suivent.

En effet, les Algériens et les musulmans célèbrent, ce samedi 8 octobre 2022, l’anniversaire du prophète qui correspond au 12 Rabi al Awal, mois du calendaire islamique. En revanche, une grande absence d’un rituel des célébrations a été constatée au cours de cette édition 2022 du Mawlid Nabawi en Algérie.

Si vous êtes intéressés de connaître les raisons de cette abstinence, nous vous invitons à lire l’intégralité de cet article. Il convient de noter que chaque année à l’approche du Mawlid Nabawi, les citoyens algériens dépensent des millions pour les pétards de tous genres. Ils se ruent vers plusieurs endroits, particulièrement au niveau la mosquée juive d’Alger pour s’en procurer. 

En revanche, une absence quasi-totale de cette pratique a été observée cette année. Et cela, dans les quatre (4) coins du territoire national. Soit notamment au niveau des quartiers populaires de la capitale. Il s’agit là de ce que rapporte le quotidien généraliste arabophone Ennahar. Ce n’est pas tout ! Retrouvez la suite des détails à ce sujet ci-dessous. 

Absence des pétards et feux d’artifice au Mawlid Nabawi 2022 en Algérie : les citoyens algériens donnent leurs avis 

Comme nous l’avons cité plus haut, les célébrations du Mawlid Nabawi sont quasi absentes cette année en Algérie. Alors que lors des dernières années, les quartiers algériens étaient embués d’une épaisse fumée du fait pétards et feux d’artifice auxquels s’ajoutent les nombreux cas de blessures enregistrés par la Protection civile et les hôpitaux.

Selon les précisions de la susdite source médiatique, le peuple algérien a pris conscience cette année. En effet, ils sont nombreux à s’accorder à dire que la célébration de ce jour par des produits pyrotechniques est une hérésie. Tandis que d’autres affirment que l’acquisition des pétards et les feux d’artifices salit l’événement censé être ponctué d’actes de paix. 

Pour cela, un grand nombre de citoyens algériens ont préféré passer leur temps chez eux et profiter de cette occasion autour d’une table bien garnie. À savoir, les meilleurs plats traditionnels tels que la Chakhchoukha, la Rechta, le Couscous. En plus de la Tamina ou même la Rouina.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes