Match Algérie – Niger : les supporters des Fennecs toujours pas autorisés à assister

Foot – Les champions d’Afrique en titre devront visiblement attendre longtemps avant de pouvoir rejouer en présence du public. Le prochain match opposant l’équipe d’Algérie à celle du Niger n’est pas concerné par le retour des supporters dans les stades. Nous vous dévoilons les raisons de cette mesure dans la suite de notre article du 19 septembre 2021. 

Alors qu’on s’attendait à une relance de l’animation des tribunes qui hérisse les poils ainsi qu’à des chants mythiques atteignant leur paroxysme lors des prochaines échéances des Verts, les choses ne se passeront finalement pas comme prévu. Une nouvelle vient de consumer la flamme de l’espoir qui scintillait depuis quelques jours. Les supporters ne sont pas autorisés à assister au match mettant aux prises l’Algérie et le Niger. 

Le ministère de la Jeunesse et des Sports avait pourtant suscité l’enthousiasme grandissant auprès de l’ensemble des passionnés de football. Un engouement qui se traduit par la présence des spectateurs dans les stades et complexes sportifs à travers tout le territoire national, sous condition de justifier d’une vaccination contre le SARS-CoV-2. Mais, contre toute attente, cette récente décision n’inclut pas les rendez-vous sportifs de l’EN. 

C’est en effet ce qu’a déclaré, ce samedi, le département d’Abderrazak Sebgag dans les colonnes de l’agence APS. Il a en outre fait savoir que le retour des fans dans les enceintes sportives pourrait finalement se limiter aux compétitions domestiques. Sa sentence exclut donc les tournois internationaux. À savoir, les éliminatoires de la Coupe du monde 2022, la Ligue des champions et la Coupe de la CAF. 

Retour limité du public algérien dans les stades : le MDJS élucide la question 

Privés de stades depuis plus d’un an, l’absence du douzième homme se fait ressentir à tous les échelons. Du rectangle vert jusqu’aux caisses des équipes sportives. Plusieurs joueurs ont exprimé la saudade de l’euphorie des enceintes d’antan qu’ils éprouvent. Un sentiment que devront encore encaisser les champions d’Afrique en titre. Le MDJS a tenu à expliquer les raisons de cette levée partielle des matchs à huis clos. 

La raison en est que les compétitions internationales ne dépendent pas de la Fédération algérienne de football (FAF). Ni de la Ligue de football professionnel (LFP) non plus. Elles sont du ressort de la Fédération internationale de football association (FIFA) et de la Confédération africaine de football (CAF). Seules elles peuvent accorder ou non aux supporters algériens l’accès aux stades.  

Il s’agit là de ce qu’a indiqué le ministère des Sports et de la Jeunesse. Il convient de rappeler par ailleurs la date de la prochaine rencontre décisive que la sélection algérienne aura à cœur de remporter face au Niger de Jean-Michel Cavalli. Elle se tiendra donc le 8 octobre à 17h00, heure algérienne dans l’enceinte blidéenne. Quant au match retour, celui-ci se déroulera trois jours après. Soit le 11 du même mois. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes