Le match Algérie – Cameroun ne va pas se rejouer pour cette raison (vidéo)

Foot – Une douche froide ! Le match Algérie-Cameroun qui suscite toujours autant l’intérêt des Algériens ne va probablement pas se rejouer et la raison est simple. Retrouvez les détails sur ce sujet dans la suite de cet article.

La FIFA étudiera, le 21 avril prochain, le recours déposé par la Fédération algérienne de Football (FAF) après la défaite des Fennecs face au Cameroun lors des barrages pour la Coupe du monde. Entre temps, un spécialiste écarte la possibilité de rejouer le match de l’Algérie et le Cameroun.

C’est un véritable psychodrame qui s’est joué, le 29 mars dernier. Il s’agit de l’élimination de l’Algérie qui ne participera pas à la Coupe du monde 2022 au Qatar. Une nouvelle déroute pour les Fennecs, après celle de la dernière Coupe d’Afrique des Nations (CAN). Cette fois, les supporters algériens y ont cru. Mais l’arbitre de la rencontre, Bakary Gassama, a eu un rôle majeur dans cette désillusion.

De quoi provoquer la colère de tout un peuple. Pour plaider sa cause, la FAF a formulé un recours déposé auprès de la FIFA pour que le match soit rejoué. La fédération algérienne estime cet arbitrage « scandaleux » et assure qu’il a « faussé le résultat du match ».

Toutefois, les chances pour que le match soit rejoué sont minces. C’est ce que ne cessent de rabâcher les spécialistes d’arbitrage en Algérie. C’est afin de ne pas donner de faux espoirs aux supporters algériens. La raison est que le dossier du recours ne contient pas de preuves formelles de la réception d’un pot-de-vin par l’arbitre.

L’Algérie doit tourner la page

En effet, même si le recours sera bien étudié, on a du mal à l’imaginer aboutir. C’est ce qu’a estimé, notamment, l’expert Rachid Redjradj sur le plateau de El Bilad, dans l’émission « Ahki Ballon ». Selon lui, la réclamation qu’a déposé le patron de la FAF, Charaf-Eddine Amara, auprès de la FIFA n’a quasiment aucune chance d’être retenue.

En effet, la FAF n’a pas apporté de preuves irréfutables devant les tribunaux, mais des décisions litigieuses de l’arbitre gambien. De surcroît, selon l’avis de l’expert, les preuves accompagnées dans ce dossier ne sont pas assez solides pour que le match se fasse rejouer. En tout cas on aura la réponse le 21 avril. En attendant, c’est bien les Lions Indomptables qui ont validé leur ticket pour le Qatar.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes