Match Algérie – Cameroun : la crise entre Samuel Eto’o et le ministre des Sports s’amplifie

Foot – A quelques semaines du match décisif qui mettra à l’affiche l’Algérie et le Cameroun, la situation se complique de plus en plus entre Samuel Eto’o et le ministre des Sports à cause du sélectionneur de l’équipe camerounaise. 

En effet, l’élimination des Lions Indomptables en demi-finale de la Can n’a pas beaucoup plu au Président de la fédération camerounaise de football. Ce dernier a envisagé de se débarrasser de son entraîneur Toni Conceiçao. Samuel Eto’o souhaite ainsi engager un nouveau nom avant le choc décisif entre le Cameroun et l’Algérie. Cependant, Narcisse Mouelle Kombi, le ministre des Sport, milite plutôt pour la stabilité. 

Au Cameroun, le pouvoir politique finance toutes les fédérations. Par conséquent, c’est lui qui prend toutes les décisions. C’est ainsi que le ministre des Sport a décidé de miser sur la continuité. De moins, il a préféré laisser le technicien actuel des Lions Indomptables diriger la double confrontation face aux Fennecs. Ce duel entre, pour mémoire, dans le cadre des éliminatoires de la coupe du monde 2022. 

De son côté, Eto’o à décidé de frapper un bon coup. Le Président de la Fécafoot a préféré donner satisfaction à toute une partie des supporters. Ces derniers réclament le licenciement du technicien portugais. La légende du foot mondiale ne laisse apparemment pas dicter sa conduite par son ministre de tutelle. Même si ce dernier détient les cordons de la bourse et paye les entraîneurs. 

Samuel Eto’o ne revient pas sur sa décision 

Effectivement, dans une lettre adressée au ministre des Sports, Eto’o a fait savoir sa position. L’ancien pensionnaire du FC Barcelone a d’abord souligné l’importance du respect du statut de la Fécafoot. En expliquant que la gestion administrative des sélections relève des compétences de la fédération. Pour lui, l’avenir de Toni Conceiçao au sein de l’équipe camerounaise est toujours en cours. 

samuel cameroun algérie

Par ailleurs, le sort du technicien portugais semble encore flou. L’instance dirigée par l’ancien buteur devrait se réunir dans les prochains jours pour trancher dans ce dossier. A un peu plus d’un mois du match barrage du mondial 2022, voilà qui introduit une incertitude sur l’avenir du portugais. Pour rappel, ce dernier a pris les rênes de la sélection camerounaise en 2019 après le limogeage du duo Seedorf et Kluivert.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes