Match Algérie Cameroun : Belmadi tacle Collina et la FIFA (vidéo)

Foot – À la veille de sa rencontre face à l’Iran, le sélectionneur national, Djamel Belmadi, s’est prononcé au sujet du recours déposé par la FAF auprès de la FIFA pour faire rejouer le match barrage du Mondial 2022 entre l’Algérie et le Cameroun et tacle l’arbitre international Collina. Retrouvez tous les détails dans ce numéro du lundi 13 juin 2022.

En effet, le recours déposé par la Fédération algérienne de football (FAF) auprès de la FIFA n’a toujours pas connu une réponse claire. Toutefois, le feuilleton autour de l’arbitrage lors de la dernière rencontre entre les Fennecs et les Lions Indomptables est toujours d’actualité. Cette fois, c’est au tour du coach de l’équipe d’Algérie, Belmadi, de s’attaquer à Collina et à la FIFA.

Bien que le sélectionneur national est de nature très discrète et ne s’est pas exprimé plus que ça sur le sujet. Il semblerait que le tacticien ne décolère toujours pas. Par ailleurs, la FAF a affirmé avoir adressé une correspondance à la Fédération Internationale de Football Association (FIFA). Cela, en exigeant une réponse claire à son recours. De son côté, Djamel Belmadi est sorti de son silence.

Au pied d’œuvre à Doha pour préparer le match amical qui a opposé sa sélection face à celle de l’Iran, le driver a décidé de revenir sur ses pas. C’est au micro du journaliste sportif Fouad Smail, que Djamel Belmadi a abordé le sujet du recours déposé par l’instance faîtière du football national. « C’est un dossier lourd. C’est en rapport avec l’aspect technique, ce qui me concerne en tant qu’entraîneur », a indiqué le coach algérien.

« Je n’ai plus confiance en ces gens », a déclaré Belmadi

En outre, lors de la même intervention, Djamel Belmadi a dévoilé qu’une société qui travaille sur l’intelligence artificielle à travers les algorithmes a rédigé un rapport de dix (10) pages. Et ce, concernant la rencontre Algérie – Cameroun. 

« J’ai été très surpris et désagréablement surpris. En retour de ce rapport très technique, le responsable de l’arbitrage, monsieur Collina, nous envoie quelques lignes. Cela, en nous disant tout simplement que l’erreur est humaine. Et qu’on n’a pas besoin dudit rapport », a-t-il expliqué. Avant d’enchaîner : « S’il a été dans ce poste, c’est pour servir et mettre toute son expérience au profit de l’arbitrage mondial ».

Pour ce qui est de l’assistance vidéo. L’architecte du sacre en 2019 en Egypte a abordé un autre point. « La VAR pour laquelle Collina a beaucoup insisté lors de la réunion d’après la Coupe du Monde 2018 à Londres. Cette même personne nous sorte finalement que l’erreur est humaine. Et va voir la VAR qu’une seule fois », s’est-il indigné.

Par ailleurs, le sélectionneur national a livré une critique sur la prestation des responsables présents à la tête du match retour entre l’Algérie et le Cameroun. « C’est de l’incompréhension totale. Je n’ai plus confiance en tous ces gens qui sont au service du football. Et concernant ce qu’ils ont pu nous envoyer, c’est un total manque de respect envers notre Fédération et notre pays », a conclu Belmadi.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes