AccueilActualitéMaghrebMaroc : la vie privée du roi Mohammed VI scrutée par la...

Maroc : la vie privée du roi Mohammed VI scrutée par la presse israélienne

Maroc – Dernièrement, la vie privée du roi Mohammed VI a suscité la curiosité de plusieurs médias internationaux, notamment la presse israélienne. En effet, l’absence du susdit roi de son pays a posé de nombreuses interrogations. De ce fait, Dzair Daily vous apporte plus de détails à cet égard dans les lignes qui suivent. 

Il semblerait que le roi du Maroc, à savoir Mohammed VI, n’ait pas encore fini de faire parler de lui ! Après la presse espagnole, c’est au tour de la presse israélienne d’évoquer la vie privée du roi. En effet, l’absence continue de ce dernier de son pays n’est pas passée inaperçu. Ainsi, si vous voulez en savoir plus, nous vous invitons à lire l’intégralité de cette nouvelle édition du 26 septembre 2022.

Pour rappel, cela fait plusieurs mois maintenant que le roi du Royaume chérifien s’est installé en France. De ce fait, des échos arguant que le successeur de Mohamed V souffrirait de problèmes de santé. Dans le détail, le politicien aurait subi une intervention chirurgicale au niveau du cœur, il y a deux (2) ans. 

Cependant, son état de santé s’est dernièrement détérioré. Plus particulièrement après avoir été infecté par le virus Covid-19. De ce fait, le vingt-troisième monarque de la dynastie alaouite a passé plus de temps à Paris qu’au Maroc pour poursuivre son traitement.

D’ailleurs, le roi émis ses instructions à son premier ministre, soit par téléphone, soit via l’application Zoom, a indiqué le journal hébreu Haaretz. Par ailleurs, dans son article intitulé « L’économie du Maroc s’effondre et Mohammed VI préfère les lumières vives de Paris », le média susmentionné a évoqué d’autres dossiers. Vous trouverez plus de détails, ci-après.

L’économie marocaine serait au bord de l’effondrement 

Selon les révélations dudit média sioniste rapportées par le quotidien arabophone El khabar, l’économie marocaine serait au bord de l’effondrement. Dans le détail, le journal a décrit l’état de ce secteur comme « peu prometteur ». En effet, la banque mondiale prévoyait un taux de croissance annuel de 3,2 %. Cependant, celui-ci n’a pas dépassé 1.5 %, affirme la même source. 

D’ailleurs, il en est de même pour le secteur touristique qui a réalisé des revenus inférieurs aux attentes. De ce fait, le secteur en question ne serait pas capable de couvrir les importations du gaz et du pétrole. Pour rappel, les exportations du Maroc en matière d’énergies ont atteint la barre des 90 %, a fait savoir le journal en question.

Par ailleurs, ledit média a précisé que le Royaume marocain continue à s’investir dans l’achat d’armes, de missiles et d’autres équipements militaires de l’État sioniste. Cela survient au moment où le pays vit un état de colère. D’autant plus que le taux de chômage a dépassé 12 %, estime le quotidien Haaretz.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes