Le Maroc tente d’introduire une grosse quantité de drogue en Algérie ?

Algérie – L’Armée Populaire Nationale a adressé une correspondance à toutes les autorités concernées dans le but de suivre de près les barons et dealers de drogue dans le pays dans le but de contrecarrer une tentative d’introduction d’une grosse quantité de drogue depuis les frontières du Maroc. Apprenez-en plus à ce sujet dans cette édition du vendredi 19 août 2022.

En effet, d’après ce qui a été rapporté par le quotidien Echorouk, le ministère de la Défense nationale a procédé à l’envoi d’une correspondance à toutes les unités des forces de l’ordre présentes dans le pays. En particulier, celles agissant dans le domaine de la lutte contre la drogue. Le but serait de réussir à déjouer une tentative d’introduction d’une grosse quantité de drogue depuis le Maroc vers l’Algérie.

Cela, en indiquant que cette guerre féroce contre les différents trafiquants de drogue et de stupéfiants menace la sécurité et la stabilité nationales. D’autant plus que ce commerce vise, en particulier, la tranche la plus vulnérable de la société, les jeunes. De ce fait, il serait utile de lutter et de dévier les différents essais d’introduire des quantités de ces toxines dans le pays. Et ce, en multipliant les raids dans les zones les plus suspectées.

Ainsi, le résultat opérationnel du ministère de la Défense a fait ressortir que l’Algérie serait ciblée depuis 5 ans par des réseaux internationaux. Ces derniers seraient même alliés aux pays de la région. Sachant que derrière ces manigances il y aurait des intentions politiques malveillantes, et à leur tête on trouve le Makhzen. Cette organisation viserait, selon ladite source, la catégorie des jeunes en leur procurant de la drogue et des stupéfiants.

Algérie : saisie de grosses quantités de drogue expédiées du Maroc

Dans ce sillage, le Colonel Mohamed Réda Kebaili a justement pris la parole. Il a indiqué qu’en 2021 les autorités concernées ont réussi à saisir 600 tonnes de kif venu tout droit du Maroc. Ainsi, que les membres de la gendarmerie nationale ont procédé à l’arrestation de 4.885 personnes. Et la saisie de 2.364.342 comprimés hallucinogènes. En plus de la saisie de 592 tonnes de kif traité.

De plus, pour faire face à cette guerre acharnée l’Armée nationale a déployé des efforts continus et inlassables. Et ce, dans le but de garantir une meilleure sécurité au niveau des frontières nationales. Mais aussi, de lutter contre le crime organisé. En particulier les gangs de trafiquants de drogue. C’est du moins ce qui a été rapporté par la source suscitée.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes