AccueilSociété et CultureSociétéMaroc : un phénomène de société généralisé devant les lycées est dénoncé...

Maroc : un phénomène de société généralisé devant les lycées est dénoncé par un journaliste

Maroc – Un journaliste marocain dénonce un phénomène de société qui prend de l’ampleur devant les lycées du Royaume chérifien. Mais de quoi s’agit-il au juste ? Restez branchés ! Dzair Daily rapporte pour vous plus de détails à ce propos dans la suite de son édition du samedi 24 septembre 2022. 

En effet, au Maroc, un étrange phénomène de société se propage devant les lycées. Ce dernier gagne de l’ampleur de plus en plus dans les établissements scolaires où les jeunes filles en deviennent malheureusement victimes. Un grand nombre de journalistes s’est mobilisé afin de le dénoncer aux autorités. Vous êtes intéressés de savoir de quoi s’agit-il ? Nous vous invitons à lire l’intégralité de cet article. 

On parle ici du phénomène de la « drague à moto », qui tourne souvent à du harcèlement que subissent les lycéennes au Maroc. Effectivement, le journaliste marocain, Mustafa Ramzi, a publié une photo sur sa page Facebook. Celui-ci pointe du doigt ce mode d’approche. De son avis, il est plus qu’urgent que les éléments de Sûreté interviennent afin de lutter contre toute violence psychologique sur les jeunes filles.

maroc phénomène société lycées

Il appelle ainsi à la punition des harceleurs qui enchaînent les visites devant les lycées pour procéder à des agissements et paroles hostiles, souvent à caractère sexuel, envers des apprenantes mineures. Par ailleurs et selon un grand nombre d’internautes, c’est aux parents que revient le blâme. « Ils doivent surveiller le comportement de leurs enfants, filles ou garçons », estiment beaucoup. 

Affaire de harcèlement des femmes marocaines : voici les détails

Au fait, un grand nombre de femmes marocaines ont récemment été victimes de harcèlement et d’intimidation d’ordre sexuel auprès des responsables israéliens. Trois (3) diplomates sionistes sont en effet impliqués dans cette affaire, dont le représentant diplomatique David Govrin. 

Cette affaire a rapidement suscité la colère des citoyens marocains et ceux du monde arabe en général. Les autorités israéliennes ont alors convoqué le susdit ambassadeur et ouvert une enquête. Cependant, ledit responsable s’est servi de son Twitter pour démentir toute accusation contre lui.

« Ce sont des calomnies qui ont été inventées pour nuire à mes relations avec les responsables du Royaume », a-t-il écrit. Cela avant de souligner que c’est l’agent responsable de la sécurité et de la sûreté de la mission israélienne qui serait à l’origine de ces accusations. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes