GéopolitiqueMaghreb

Maroc : Bourita suscite la polémique après ses propos sur la Palestine

2
Maroc Nasser Bourita Palestine
S'abonner :

Maroc – Le ministre marocain des Affaires étrangères a suscité la polémique après avoir déclaré que « le Sahara occidental reste la première cause du Maroc et non la Palestine ».

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a suscité un tollé médiatique dans son pays suite à son « dérapage » sur la cause palestinienne.

Invité à réagir à la position diplomatique du Maroc concernant « l’accord du siècle » proposé par le président américain Donald Trump, Nasser Bourita aurait déclaré que « le Sahara reste la première cause du Maroc et non la Palestine », invitant par la même occasion les députés islamistes du PJD à « ne pas être plus palestiniens que les Palestiniens eux-mêmes », rapporte le média marocain Yabiladi.

Pour rappel, les députés marocains ont adopté à l’unanimité le 22 janvier dernier, deux lois élargissant la souveraineté territoriale du Maroc sur l’espace maritime allant de Tanger (Nord) à Lagouira (frontière mauritanienne); s’accaparant ainsi des eaux territoriales du Sahara occidental.

Bourita vivement critiqué

Les réactions n’ont pas tardé à fuser suite à la déclaration du chef de la diplomatie marocaine. Ainsi, l’ex-ambassadeur du Maroc au Chili Abdelkader Chaoui, s’en serait violemment pris à Nasser Bourita, rapporte le média marocain h24info.

« Oui, nous devons être plus Palestiniens que les Palestiniens, car Israël est un Etat colonial et expansionniste, et l’idéologie sioniste est raciste et terroriste. », a déclaré Chaoui sur Twitter, estimant que Bourita a fait preuve « d’ignorance, de vide, d’arriération, de futilité et de tromperie politique ».

Article recommandé :  Sahara occidental : Les « accusations » du Maroc contre l'Algérie

De son côté, l’agence de presse marocaine MAP a rendu public une dépêche ce 6 février en citant le conseiller du président palestinien aux Affaires religieuses, Mohammed El Habach pour mettre court à la polémique quant à la position du Maroc concernant la cause palestinienne.

« Le Maroc n’a eu de cesse de défendre la cause palestinienne qui a été toujours au centre des préoccupations du Royaume, tout en appelant à l’instauration d’un Etat palestinien indépendant, avec Al Qods-Est comme capitale », peut-on lire sur le communiqué du MAP.

Algérie : Ali Haddad éclaboussé par un nouveau scandale politico-financier

Article précédent

France : Un Algérien cambriole la maison de François Hollande à Paris

Article suivant

Lire aussi

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Anciens
Récents Les + votés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Ados

Ce ministre des affaires étrangères marocain bourita soutien Israël c est propos si il la prononcé c est avec accord de sont roi Mohammed 6 ne pas oublier que le conseiller du roi un juif franco marocain azouley sans compter le nombre de juifs marocains qui soutienne la cause Israël le Maroc applique la même politique que état sioniste colonisé les territoires de la République sarahouis rasd le royaume marocain entretien des relations privilégié avec état sioniste ont sait que les juifs marocain au Maroc sont mieux traité consider et plus de protection avantageux que le peuple marocain musulman qui… Lire la suite »

Suchard

Felicitations a mr Chaoui et mille fois honte a ce bourrita qui a fait preuve d’ignorance et d’incompétence. La colonisation et l’usurpation de la palestine concernent tous les musulmans de la planète c’est le 3e lieu saint de l’islam .et le casse du siècle proposé par l’incompétent sioniste imposteur kuschner qui est né hier et qui veut s’emparer de toute la palestine concernent tous les musulmans et pas seulement les palestiniens victimes de ces sionistes criminels voleurs et qui croient que tout leur est du. Allez savoir pourquoi??????????.