Scoop et People

Maroc : Du nouveau dans le procès de Dounia Batma et sa sœur Ibtissam

0
Dounia batma samira daoudi
S'abonner :

Maroc – Le juge du tribunal de Marrakech a reporté l’audience des deux sœurs, suite à l’apparition d’une nouvelle « partie civile » qui risque de changer le cours de l’affaire.

Alors que leur procès s’est ouvert le 10 février dernier, le juge d’instruction près le tribunal de première instance de Marrakech a décidé de reporter l’audience de la chanteuse Dounia Batma et de sa sœur Ibtissam, poursuivis dans le cadre de l’affaire « Hamza mon bb »; a-t-on appris auprès de sources médiatiques marocaines.

La prochaine audience de Dounia et Ibtissam, est prévue pour le 24 février prochain sur décision du juge en charge de l’affaire, suite à l’apparition d’une nouvelle plaignante en tant que « partie civile » dans ce procès, qui n’est nul autre que la chanteuse et blogueuse, Samira Daoudi.

En effet, cette dernière avait désigné, dans une récente déclaration publique largement relayée sur les réseaux sociaux marocains, les présumés « coupables » qui se cachaient derrière les comptes Hamza mon bb, en les nommant un par un et en affirmant avec fermeté, qu’elle comptait assumer la responsabilité juridique de ses affirmations.

Bénéficiant depuis la révélation du scandale d’une liberté provisoire sous caution s’élevant à pas moins de 800.000 dirhams, selon le média marocain Le 360Dounia et sa sœur font face à de lourdes accusations, et son poursuivis pour chantage, menaces, diffamation ou encore atteinte à la vie privée.

Le scandale prend de l’ampleur

Selon le média marocain H24 Info, les sœurs Batma ont été confrontées, durant leur première comparution qui a duré plus de 7 heures, à une autre blogueuse et YouTube, Soukaina Jannah plus connue sous le pseudonyme Soukaina Glamour. Selon la même source, la youtubeuse a été condamnée le 12 février dernier à 2 ans de prison ferme assortie d’une amende de 10.000 dirhams.

Article recommandé :  Maroc : Les détails du procès de Dounia Batma et sa sœur Ibtissam

Dans la même affaire, ont également comparu d’autres personnes impliquées à savoir; Adnane Sakkine alias « Moul El Ferrari » ainsi que le journaliste Mohamed Dahir, condamnés eux également à la même peine de deux années de prison ferme assortie d’une amende de 10.000 dirhams chacun, précise la même source.

Poursuivie depuis le 30 décembre dernier le juge d’instruction près la Cour de Marrakech, Dounia devra donc comparaître aux côtés de sa sœur Ibtissam, une nouvelle fois devant la justice marocaine le lundi 24 février prochain. Pour rappel, les deux sœurs sont interdites de quitter le territoire marocain.

Algérie : « 1 million de logements à l’horizon 2024 », promet Djerad

Article précédent

« La Fance a recréé l’Algérie sur le sol français » selon Eric Zemmour

Article suivant

Lire aussi

Commentaires

Comments are closed.