GéopolitiqueMaghreb

Le Maroc construit une base militaire à 1 Km des frontières avec l’Algérie

3
Maroc base militaire
S'abonner :

Algérie/Maroc – Un décret paru le 21 mai au journal officiel du Maroc fait état de la construction d’une nouvelle base militaire. Les terrains qui accueilleront le projet se situe dans la province de Jerada à un kilomètre uniquement de la frontière Algériennes.

Le document officiel indique que « le chef du gouvernement, Saâdeddine El Othmani; a émis un décret portant sur le transfert au domaine privé de l’État d’un lot de terrains relevant du régime forestier; en vue de la construction d’une base militaire dans la province de Jerada au profit des Forces armées royales » du Maroc.

Le site d’information marocain Le Collimateur a évoqué le motif de la construction de la nouvelle base militaire. Selon lui, cette démarche « s’inscrit dans le cadre d’importants efforts déployés »; par le Royaume chérifien « depuis 2014 »; dans l’objectif de « blinder davantage sa frontière terrestre avec l’Algérie ».

C’est dans ce sillage qu’une « clôture de 150 kilomètres a en effet été construite à la frontière entre Saïda et Jerada ». La structure militaire à construire « servira à une meilleure surveillance des frontières terrestres entre les deux pays; fermées depuis 1994 ».

Maghreb : Les dépenses militaires en hausse

Au cours du mois de janvier dernier, le quotidien français La Tribune; a rapporté la confirmation du Royaume de Mohammed VI de ses intentions déjà émises. Celui-ci a réitéré sa volonté d’effectuer l’achat à la France des systèmes antiaériens VL-Mica terrestre.

Un rapport de l’Institut international de recherche sur la Paix de Stockholm (SIPRI) a été publié le 27 avril dernier. Le document cité par le média russe Sputnik a révélé une augmentation en 2019 du budget militaire des États d’Afrique du nord représentant 57% de l’intégralité des dépenses de tout le continent Africain.

L’organisme mentionné par le journal électronique a souligné que cela est dû au « contexte de tensions persistantes » dans la région du Maghreb comme « la guerre civile en Libye ». De son côté, l’Algérie est le seul pays africain à figurer en 23ème position; dans le Top 40 des budgets militaires les plus importants élaboré par le SIPRI. 

Article recommandé :  Algérie/Maroc : Ce que pense Tebboune de la fermeture des frontières

France : Rachida Dati se confie sur son mariage « forcé » avec un Algérien

Article précédent

Rapatriement d’Algérie vers la France : ASL Airlines annonce plusieurs vols

Article suivant

Lire aussi

3 Commentaires

  1. Escalade militaire entre le Maroc et l’Algérie , à qui profite ce projet ? Sûrement pas aux deux peuples frères qui ne font que subir les dépravations politiciennes de leurs gourmands respectifs. Pourquoi autant d’actes balivernes qui met en danger l’avenir des générations de l’Afrique du Nord. Le Maroc , en jouant à ce jeu dangereux , se met dans une situation inconvenante pour la région . Pendant que de grands groupes régionaux se font afin d’améliorer les conditions de vie de leurs populations , le Maroc se comporte en mouton de panurge de ces puissances occidentales qui ne cherchent que l’exploitation des ressources naturelles de la région.
    Les peuples d’Algérie et du Maroc vous disent BARAKAT POUR CETTE TERRE BRÛLÉE.

  2. la monarchie marocaine n’a même pas le courage de lever le petit doigt pour libérer ceuta et Melilla occupées par les espagnols depuis cinq siècles, on efface pas une insulte qui dure depuis cinq siècles à la dignité des sujets marocains, en occupant un territoire par la force et lâcheté qui ne leur appartient pas (République arabe Sahraouie démocratique)
    ils ont une armée très efficace pour attaquer les pauvres opprimés Sahraouis sans défense.
    construire une base militaire à 1 km de la frontière d’un pays présume ennemi, c’est installer une cible pour ce pays ennemi imaginaire, ces zaama spécialistes et tacticiens qui ont eu cette idée folle sont des imbéciles.
    je ne souhaite pas une guerre algéro-marocaine mais on ne sait jamais en cas de guerre avec cette monarchie, l’armée nationale populaire (ANP) ne fait qu’une bouchée de l’armée marocaine.

  3. Pour un pays qui fait des mains et des pieds pour que la frontière terrestre soit ouverte, construire une base militaire à un km de la de la ligne de démarcation, laisse supposer pas mal de sous-entendus ! L’idée inspirée par la tutelle franco-sioniste une fois terminée cette base serait bien évidemment occupée, voir gérée par des “conseillers” sionistes ! Prétendre que cette base servirait à blinder sa frontière avec l’Algerie et mieux la surveiller !? De quoi d’abord ? Des deux, quel est le pays narcotrafiquant, n’est-ce pas le maroc ? Je dirais à ce roitelet de mauvais augure aux idées belliqueuses que quand on s’allie au diable on ne peut être que voué a d’échec ! Soit digne et ne pleurniche surtout pas en suppliant que la frontière soit réouverte ! Moi simple citoyen fier d’être Algérie, je dirais que le maroc ne peut peut être ni pays ami encore plus un pays frère !

Comments are closed.