AccueilFootLe Maroc accuse l’Algérie gravement auprès de la CAF à quelques jours...

Le Maroc accuse l’Algérie gravement auprès de la CAF à quelques jours du CHAN 2022

Algérie – À l’approche du coup d’envoi du Championnat d’Afrique des nations (CHAN) 2022, le Maroc porte de graves accusations contre l’Algérie auprès de la CAF. Dzair Daily vous en dit un peu plus à ce sujet, dans la suite de ce numéro du lundi 2 janvier 2023.

Ce n’est pas nouveau que le voisin chérifien s’attaque à notre pays en portant des accusations à son encontre. En effet, cette fois-ci, c’est auprès de la Confédération africaine de football (CAF) que le Maroc a accusé l’Algérie à quelques jours du CHAN. Nous reprenons pour vous l’essentiel de ce qu’a rapporté Awras dans sa dernière édition.

Effectivement, alors que l’Algérie ajuste les derniers détails pour le lancement de la Coupe d’Afrique des nations pour les locaux, une nouvelle vient de tomber. Lors des multiples événements qu’abrite notre pays, certaines parties tentent de diffuser de fausses allégations. Visant ainsi à déstabiliser le bon déroulement des faits.

Aux dernières nouvelles, le Conseil National de la Presse du Maroc s’est manifesté en appelant à la protection des journalistes marocains. Cela concerne les membres couvrant l’événement du CHAN organisé en Algérie. Accusant, à cet effet, le pays hôte de pratiquer des violations à leur encontre lors des événements précédents. Tels que les Jeux Méditerranéens ou encore le tournoi de la Coupe Arabe des moins de 17 ans (U17).

CHAN 2023 Algérie : le Maroc s’attaque une nouvelle fois à son voisin

En effet, conformément à ce que rapporte la même source médiatique, le CNP a sollicité la CAF au sujet du renforcement de la protection de ses journalistes. Dans le but de prévenir « la reproduction des faits » et d’interdire les journalistes marocains de couvrir la prochaine édition du CHAN. L’accusant ainsi « d’espions », comme c’était le cas lors des Jeux Méditerranéens d’Oran, prétend le Conseil National de la Presse du Maroc.

L’organisme chérifien a, de ce fait, demandé, dans une lettre écrite, des garanties auprès de la CAF. Celles-ci portant sur l’autorisation de la presse marocaine de couvrir l’événement sportif « sans restrictions répressives, politiques ou diplomatiques ».

Le CNP exige aux autorités algériennes de « traiter dignement les journalistes marocains afin qu’ils puissent exercer leurs droits professionnels ». Demandant ainsi à la CAF de leur accorder la liberté de circulation et de les transporter directement depuis le Maroc vers l’Algérie.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

2 Commentaires

  1. Le Maroc ne veut pas que l’Algèrie l’oublie. Pour se faire, chaque jour, le petit royaume qui se donne l’air d’une montagne, invente un sujet pour taquiner son voisin. Insulter,calomnier,rabaisser ….l’Algérie est devenue le sport de prèdilection des sujets du roi.On a cru que la rupture des relations avec ce voyou royaume tempèrera son l’ardeur anti Algèrie ,mais rien de tout cela puisque ses propagandistes, vendeurs de mensonges et falsificateurs de l’histoire, ont redoublè leurs doses de haine plus qu’avant le 24 /8/21.Comment se dèbarasser a jamais de cette sangsue marocaine qui nous colle á la gorge?C’est la question que pose bcp d’Algèriens et dont-ils ne trouvent pas rèponse à part le bruit des canons comme reméde.

  2. Le maroc n’a rien d’autre a foutre que de critiquer l’ALGERIE a longueur de journée, et dans tout les domaines……au lieu de s’occuper de ce qu’il se passe chez lui (PROSTITUTION MALADIVE, PAUVRETÉ DE 80% DE SA POPULATION ET LES JUIFS A LONGUEUR D’ANNÉE, ETC….)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici