Marine Le Pen veut bloquer le transfert de devises des Algériens de France

France – Marine Le Pen a fait des déclarations fougueuses dans lesquelles elle réclamait de bloquer le transfert de devises que les Algériens envoient annuellement vers leur pays. Voici les propos de la politicienne française ce mercredi 6 octobre 2021.

Les relations franco-algériennes connaissent un nouvel épisode de tensions. Suite aux propos du Macron sur la colonisation, notre gouvernement a réagit. Il a décidé d’interdire le survol de son territoire aux avions militaires français. Cependant, la politicienne française n’a pas digéré cette nouvelle décision. En conséquence, Marine Le Pen exige l’interruption du transfert des fonds des Algériens, à partir de la France.

Marine Le Pen n’a pas manqué l’occasion de fustiger l’Algérie. Et ce, à la lumière de l’importante dégradation des relations entre les deux pays méditerranéens. À ce titre, la chef de l’extrême-droite en France a exhorté le président français à supprimer le transfert de Fonds des immigrés algériens vers notre pays. Chose à laquelle, elle a procédé par le biais d’une vidéo publiée sur son compte Twitter.

En outre, Marine Le Pen a souligné que ces virements bancaires qu’effectue la communauté algérienne ne contribuent pas au développement de l’économie française. La candidate aux élections présidentielles a proposé de « revoir les autorisations de transfert que les Algériens envoient dans leur pays, estimées à 1,5 milliard d’euros par an ». C’est ce qui ressort de la même intervention.

Marine Le Pen réclame le durcissement de la délivrance des visas aux Algériens

Ce n’est pas tout ! La présidentr du RN a réclamé aussi la suspension de l’octroi de visas aux Algériens. Et ce, jusqu’à ce que les autorités algériennes acceptent de recevoir leurs citoyens. On parle de ceux que la France a décidé d’expulser. « L’Algérie considère que la France est une ville éternelle dont les citoyens peuvent entrer sur son territoire à tout moment », a-t-elle ajouté.

De plus, la politicienne française s’est exprimée aussi sur le sujet de l’interdiction du survol sur le territoire algérien à l’aviation militaire française. En effet, elle a indiqué que cette décision représente une menace pour les deux pays. Ainsi que pour la sécurité des pays africains. Il s’agit toujours des déclarations faites par l’ex-présidente du Rassemblement national.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes