30.9 C
Alger
30.9 C
Alger
vendredi, 24 mai 2024
- Publicité -
AccueilSociété et Culture« Se marier à une 2e femme », l’avis de certains Algériens...

« Se marier à une 2e femme », l’avis de certains Algériens (vidéo)

Publié le

- Publicité -

Algérie – Alors que de nombreux couples algériens profitent pleinement de leur parentalité, d’autres se retrouvent pour diverses raisons incapables de concevoir des enfants. Voici l’avis d’un nombre d’interviewés algériens sur le fait de se marier une deuxième femme en cas de stérilité de la première. La polygamie est-elle donc la solution ?

Le fait de se marier à une deuxième femme, voire plus, est une pratique très courante et « normale » chez beaucoup d’Algériens. Il est d’ailleurs mentionné dans plusieurs versés coraniques qu’il est possible pour l’homme musulman d’épouser jusqu’à quatre femmes. Cependant, ce sujet laisse place à beaucoup de polémique au sein de notre société.

Et pour cause, si quelques hommes sont potentiellement enclins à la polygamie, ce n’est toutefois nullement le cas des femmes. Il est d’ailleurs connu que la gent féminine soit de nature jalouse et possessive envers le mari. Et ce, à quelques exceptions prés. 

- Publicité -

C’est justement dans l’optique d’avoir une idée plus claire sur la question que nous avons rapporté quelques témoignages de certains Algériens sur le sujet du remariage. Cela, dans le cas précis de la stérilité de l’épouse. En outre, on notera que les interlocuteurs étaient des femmes et des hommes de différents âges. Lesdits témoignages étaient diffusés aujourd’hui, 1er mars 2021 sur la chaîne Ennahar TV.

| Lire aussi : Des Algériens recourent aux mariages traditionnels à cause de la cherté de la vie

Ainsi, on commencera par citer l’avis d’un jeune homme. Celui-ci déclare ne jamais pouvoir un jour se marier à une seconde femme outre son épouse actuelle. Et cela, même dans le cas où pour des raisons médicales, sa compagne ne pourrait pas concevoir d’enfants.

Dans ce cas de figure, les deux époux pourraient alors prendre sous leur responsabilité un enfant (kafala), témoigne le même orateur. Il ajoute que son épouse actuelle est la première et la dernière. Un autre témoin a évoqué une phrase très significative sur son avis au sujet du remariage en cas de stérilité de son épouse.

- Publicité -

Celui-ci a alors déclaré rester avec sa femme « pour le meilleur et pour le pire ». Pour changer, on citera l’avis d’une femme cette fois-ci. Celle-ci a proféré pour sa part, qu’au cas où elle serait incapable d’avoir des enfants, elle se sentirait alors prête à accepter l’option du remariage de son époux. 

| Sujet connexe : Algérie : Les mariages en hausse en raison de la baisse des coûts des fêtes

Ceci pourrait se produire uniquement à l’issue d’un divorce ajoute-t-elle. Et pour cause, l’interlocutrice a confié qu’elle serait incapable de vivre sous un seul et même toit, avec son époux, ainsi que sa deuxième femme. Et enfin, pour en citer un dernier. Un autre jeune homme a bien voulu donner son avis sur la question.

Celui-ci a alors proféré qu’il était envisageable, pour sa part, de se remarier, dans le cas où son épouse serait stérile. Puis, il ajoute qu’il pourrait même convaincre sa femme de cela. Et qu’à l’issue de longues discussions avec cette dernière, c’est son épouse, elle-même qui lui suggérerait de se remarier. C’est là, les différents avis diffusés sur Ennahar TV, et qu’on vous invite d’ailleurs à visionner dans la vidéo ci-dessous. 

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -