7.9 C
Alger
7.9 C
Alger
lundi, 22 avril 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieAutomobileMarché de voitures d'occasion en Algérie : « Plus d’acheteurs que...

Marché de voitures d’occasion en Algérie : « Plus d’acheteurs que de vendeurs »

Publié le

- Publicité -

Algérie – Au premier jour de son ouverture, le marché hebdomadaire de voitures d’occasion, de Tidjelabine à Boumerdès, a attiré de nombreux acheteurs, tandis que les vendeurs se font rares.  

Confrontée à une épidémie galopante, qui n’est autre que celle du coronavirus, l’Algérie a fermé son marché automobile pendant plusieurs mois. Après avoir observé un fléchissement significatif dans la courbe de contamination, le gouvernement a décidé de desserrer la vis sur les restrictions. Résultat, le marché de voitures d’occasion qui a été contraint de fermer ses portes, les a rouvert pour les acheteurs et les vendeurs de toute l’Algérie.

Le marché de Tidjelabine de la wilaya de Boumerdès, qui s’est affirmé comme lieu phare de la vente des voitures usagées, a repris ses activités ce samedi 06 mars 2021. Pour en savoir plus sur l’ambiance qui règne sur le marché, la chaîne télévisée, Ennahar TV, s’est rendue sur les lieux. 

- Publicité -

À première vue, tout porte à croire que le marché en question a su attirer un bon nombre de citoyens, vendeurs et acheteurs confondus, pour son tout premier jour d’ouverture. Mais est-ce vraiment le cas ? En se rapprochant des personnes présentes sur place, la situation se clarifie davantage. Le nombre des acquéreurs semble dépasser de loin celui des vendeurs.  

Il ne fait aucun doute que la longue attente, qui a tant duré, a capté plusieurs personnes souhaitant se procurer une voiture qui convient à leur porte-monnaie, souvent humble. Une fois sur les lieux de ventes des véhicules de seconde main, la réalité était, pour la majorité d’entre eux, plutôt décevante. 

| Lire aussi : Algérie : Le montant dépensé pour les licences d’importation de voitures

C’est, plus au moins, ce que traduit la déception perçue sur le visage d’un acheteur âgé et . Essoufflé et ayant l’air fatigué de faire le tour de tout le marché, le vieil homme s’est exprimé au micro du média arabophone. « Il y a plus d’acheteurs que de vendeurs. Les voitures se font rares », entame-t-il. 

- Publicité -

« C’est peut-être pour cette raison que le marché manque de stabilité », estime-t-il. Du point de vue de ce citoyen lambda, la demande dépasse largement l’offre. Chose qui a impacté sévèrement le marché. « Les voitures coûtent très cher. Certains véhicules ont même vu leurs prix s’élever de 20 et même 25 millions de centimes de plus », estime-t-il. 

| Sujet connexe : Marché de voitures d’occasion en Algérie : « Ni vente, ni achat »

Si l’on se fie aux déclarations rapportées plus haut, les acheteurs seraient nombreux et les vendeurs frileux. Les prix pratiqués par ces derniers ne sont pas à la portée de tout le monde sur le marché. Passons maintenant à ce que pensent les personnes souhaitant vendre leurs voitures. 

« Ils [les acquéreurs, ndlr] viennent demander les prix et ils partent après », relate un vendeur. « C’est comme s’ils ont peur », ajoute-t-il par la suite. Perplexe, il affirme que « personne ne sait ce qui se passe dans ce marché. À en juger ses propos, l’ambiance dans ce dernier est tendue et empreinte d’appréhension. 

| Vous aimerez : Vignettes automobiles 2021 en Algérie : Ce qu’il faut savoir

Ce vendeur essaye à tout prix de négocier avec les acheteurs afin de vendre sa petite voiture noire de marque Hyundai 1999. Il est impossible de connaître les kilomètres qu’elle a traversés, puisque son compteur est à l’arrêt.

Pleines d’imperfections à l’intérieur et l’extérieur, elle attire quand-même plusieurs acquéreurs. Certains ont proposé 40 millions. Tandis que d’autres, sont même allés jusqu’à 50. Habituellement, un marché densément peuplé est un lieu où on conclut le plus de ventes. Mais ce n’était guère le cas à Tidjelabine qui pourtant regorge de citoyens.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -