21.9 C
Alger
21.9 C
Alger
vendredi, 24 mai 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieMarché noir et square en Algérie : nouvelle étape pour l’éradiquer 

Marché noir et square en Algérie : nouvelle étape pour l’éradiquer 

Publié le

- Publicité -

Algérie – Dans l’optique d’éradiquer le marché noir (square), le secteur du commerce s’enrichit avec 39 nouvelles activités économiques. Une initiative qui entre dans le cadre de la gestion de la nomenclature des activités économiques de la distribution en détail. 

Dans l’optique de protéger l’intérêt du consommateur algérien contre les perturbations du système des prix ; le ministère du Commerce et de la Promotion des exportations a franchi une nouvelle étape. En effet, la tutelle a actualisé la nomenclature des activités économiques de la distribution en détail (non sédentaires), soumises à inscription au registre du commerce. Cela dans le but d’éradiquer le marché noir (square) en Algérie.

Effectivement, le département de Kamel Rezig, veille à faire disparaître le marché informel dans notre pays. Ainsi qu’atténuer l’instabilité des prix sur le marché national. Pour ce faire, une nouvelle mesure a été adoptée. Le département ministériel a approuvé, en effet l’inclusion de trente-neuf (39) activités commerciales dans la nomenclature des activités économiques de la distribution en détail. C’est en tout cas ce dont nous informe le média arabophone Echorouk.

- Publicité -

Il est à noter que cette étape permettra de lutter contre le commerce informel. Et absorber tous les échanges illégales qui envahissent le marché national. Les marchands à la sauvette devront donc s’intégrer dans le circuit du commerce légal.

Comment obtenir le code d’activité adéquat à votre commerce ?

D’autre part, cette nouvelle mesure s’inscrit dans une perspective globale de la promotion des zones d’ombre en Algérie. Cela à travers la création des offres d’emploi et l’accompagnement des marchands. Et aussi permettre aux jeunes de bénéficier des privilèges de l’Agence nationale d’appui et de développement de l’entreprenariat (ANADE). Il s’agit là encore de ce que mentionne le média arabophone dans son édition de ce mercredi.

À ce titre, le département ministériel du commerce appelle tous ceux qui désirent obtenir les codes d’activité de se rapprocher des antennes locales du Centre National du Registre du Commerce. Cela afin d’obtenir les registres commerciaux et exercer leurs activités de manière légale. Il est question là encore de ce que souligne la même source.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -