Devise Algérie

Marché noir Algérie : L’euro se fera rare tant que les frontières sont closes

4
marché euro algérie frontières
S'abonner :

Algérie – La fermeture des frontières empêchent les membres de la communauté nationale à l’Étranger de rentrer en Algérie, neutralisant ainsi l’injection des sommes importantes, habituellement disponibles, dans les circuits du marché noir de la devise.

L’euro remonte face au dinar au marché noir de change en raison du processus de déconfinement graduel enclenché en Algérie, mais la devise manque, et tant que les frontières demeurent closes, affirment les cambistes ; les émigrés, munis de leurs sommes de monnaie forte, ne peuvent rentrer au pays ; et c’est ainsi que la rareté continuera de frapper la monnaie unique européenne.

Tandis que, par conséquent, sa valeur ne cessera d’augmenter. Jeudi dernier, Le Soir d’Algérie est allé voir les cambistes au Square. L’un d’entre eux, un certain Ahmed, a livré sa lecture au quotidien national. « Tant que les émigrés ne sont pas de retour, la devise se fera rare ; et en même temps elle poursuit son ascension » ; a-t-il tranché.

L’une des principales sources d’approvisionnement en devises du marché parallèle des changes s’est donc asséchée. Les restrictions aux frontières bloquent l’accès à cette grande partie de nos ressortissants ; qui rentrent régulièrement. Leur absence cette année, sachant que les vacances d’été sont la période qui enregistrent la quantité la plus intense des retours de ces Algériens de l’Étranger ; impliquent la fermeture d’un canal monétaire qui verse dans le marché noir des devises.

Un (1) euro au-delà des 200 DA dans quelques jours

La monnaie unique européenne a alors repris sa forme devant le dinar algérien dans la sphère parallèle. C’est de cette manière qu’un euro équivaut à 196 DA. Les observateurs s’attendent à des élévations supplémentaires ; dans les prochains jours. L’espoir d’une imminente réouverture des frontières anime le désir des clients d’acquérir la devise.

Cette demande croissante, conjuguée à une offre timide à cause de la rareté des monnaies fortes, en particulier l’euro ; engendre la remontée des cours de change. C’est en tout cas ce que l’on peut déduire des propos du média francophone. Celui-ci affirme, en citant des connaisseurs du Square Port Saïd, que 1 € dépassera les 200 dinars. Cela dans les jours qui suivent.

Article recommandé :  Belgique - Fermeture des frontières : Une Algérienne menacée d’expulsion

Coronavirus Algérie : Bilan du 15 août (contaminations, décès…)

Article précédent

Explosion au Liban : Cheb Khaled effectuera une aide financière

Article suivant

Lire aussi

4 Commentaires

  1. On dirait que ce journal est complice avec les changeurs de devises, il encourage toujours un taux élevé, ya l’Algérie ce que tu as SUPPORTE….

  2. Voilà une devise qui alimente exclusivement le marché noir , sans que le État n’arrive à trouver une solution viable afin de la faire intégrer dans le circuit officiel . Justement , pourquoi on impose aux nationaux la déclaration du montant de devise ou encore son plafonnement et on le fait pas à ceux qui rentrent en Algérie ? Une obligation de change au niveau des frontières d’un montant de 1000 Euros ne fera qu’aider ce marché officiel.
    De plus pourquoi ne pas accorder , exceptionnellemment, aux pensions de retraites de France un change bancaire équivalent au taux du marché paralkele: payer ces pension en Dinars avec un taux équivalent au marché parallèle.
    De plus pourquoi on continue à parler de l’Euro alors que notre devise de base c’est le Dollars , devise de vente de notre pétrole.

  3. Est-ce que l’année dernière l’Euro été à 190 DA?. L’analyste se trempe énormément, malheureusement ce n’est pas la vraie raison. Même si un million d’immigrés Algériens rentrent au pays ramenant avec eux des centaines de millions d’euros, le taux sera plus de 200 DA. La demande sera plus importante de la part des vacanciers qui se ruent vers la Tunisie et autres destinations.

  4. C’est la vérité, l’année dernière à la même période l’euro s’échangeait à 201DA et suis l’actualité et ma mémoire est bonne. Je ne suis pas entrain d’applaudir ces taux. Je n’ai pas de milliers d’euros à écouler. Je suis un salarié tout court.

Comments are closed.