Manque du lait et des produits alimentaires en Algérie : le ministère de l’Agriculture s’exprime

Algérie – À la lumière de la crise économique mondiale actuelle, le directeur de la Régulation et du développement de la production agricole (DRDPA) s’est exprimé au sujet de l’approvisionnement en quelques produits alimentaires en Algérie. Découvrez plus de détails dans la suite de ce passage du 6 avril 2022.

En effet, le directeur du développement agricole et rural dans les zones arides et semi-arides au ministère de l’Agriculture et du développement rural, Messaoud Bendridi en l’occurrence, a confirmé la disponibilité des produits alimentaires en Algérie. Entre autres, il souligne que l’opération d’approvisionnement s’effectue régulièrement et périodiquement.

Effectivement, dans une déclaration, ce 6 avril 2022 sur les ondes de la Radio nationale, le responsable au sein du ministère de l’Agriculture a apporté quelques précieuses informations. Il indique alors qu’afin d’assurer l’approvisionnement en matière agricole de large consommation pendant ce mois de Ramadan, des mesures volontaristes ont été prises par le ministère.

Cela, en fournissant du blé tendre et dur en quantité suffisante au niveau des 411 minoteries pour la farine et 145 pour la semoule. À ce propos, l’invité à la Radio confirme la disponibilité de la matière première pour ces deux produits. Selon lui, l’opération d’approvisionnement se fait de façon régulière. Il s’agit de ce que rapporte Ennahar dans son numéro d’hier.

Quelles sont les vraies raisons de la pénurie du lait ? Bendridi répond

Par ailleurs, concernant l’approvisionnement en lait, l’intervenant a dévoilé l’existence de 119 laiteries, dont 15, appartiennent au groupe « Giplait ». Tandis que 104 sont des laiteries privées à l’échelle nationale d’une manière régulière. Selon lui, la raison de pénurie de ce produit, tant consommé, est due à la chaîne de distribution. Mais aussi à la culture de consommation du citoyen.

En sus, le même responsable a mis l’accent sur l’abondance des réserves stratégiques de l’Etat en quantités suffisantes. Cela pour éviter toute pénurie. D’ailleurs, on s’attend à ce que la récolte soit fructueuse cette année. C’est grâce, notamment, à la quantité des pluies récentes enregistrées dans diverses régions du pays.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes