Maintien du système d’enseignement par groupes à la prochaine rentrée scolaire ? Le ministère de l’Éducation précise

Éducation – La rentrée scolaire 2022/2023 approche à grands pas et la question qui préoccupe les esprits porte sur le maintien du système de l’enseignement par groupes. Le numéro du 21 juillet 2022 vous dévoile la réponse, ci-dessous.  

Le système d’enseignement par groupes, serait-il maintenu à la rentrée scolaire 2022/2023 ? À cet effet, le ministère de l’Éducation a levé le voile par le biais d’un communiqué qui concerne la reprise des cours dans les écoles. Il n’est pas sans savoir que la pandémie de la Covid-19 a affecté tous les secteurs, y compris celui de l’éducation.

Et au fil du temps, l’État a mis en place la méthode d’enseignement par groupes. D’ailleurs, la rentrée approche à grands pas et les parents et les élèves se demandent si ce système est toujours d’actualité. En conséquence de quoi, le ministère susmentionné a éclairci les nombreuses interrogations qui tournent autour du protocole sanitaire.

D’après ce qu’a relaté El Bilad, les autorités algériennes ont annoncé la reprise progressive du système d’éducation ordinaire. Sans pour autant évoquer le mode d’enseignement adopté durant ces deux dernières années. La note Numéro 1285, dont le quotidien susmentionné détient une copie, a mentionné les diverses évolutions et les améliorations dans ce secteur.

Notamment l’accession à l’exploitation des tablettes numériques dans les écoles primaires. En outre, selon la même source, le ministère prévoit l’intégration des encadrants pédagogiques dans ce cycle. En plus de l’innovation de la spécialité artistique dans l’enseignement secondaire général et technologique.

Les nouvelles constructions pour la rentrée scolaire 2022/2023

Toujours selon le média suscité, la tutelle a mis en place les dispositions nécessaires pour la réussite de cette rentrée. Celles-ci concernent l’organisation scolaire, l’amélioration des conditions de l’enseignement et l’aspect lié à la pédagogie. Et ce n’est pas tout ! S’ajoutent à eux, les procédures d’accompagnement scolaire, les structures et les équipements scolaires et autres.

À titre informatif, la scolarisation est obligatoire pour tout enfant ayant atteint l’âge légal de six (06) ans, d’après le même communiqué. Et aussi 16 ans et 18 ans pour les élèves ayant des besoins spéciaux. De plus, le ministère oblige les parents, dont les enfants ont abandonné l’école sans atteindre l’âge requis, de les inscrire à nouveau à l’école. Et ce, conformément aux dispositions de l’article 12 de la loi n°08-04 du 23 janvier 2008.

La tutelle se consacre à la réduction, dans la mesure du possible, du système de la double vacation dans l’enseignement primaire. Particulièrement pour les deux niveaux première et deuxième année primaire. Cela, tout en élargissant l’ouverture des classes de l’éducation préparatoire. En plus de l’amplification des classes adaptées aux élèves ayant des difficultés ou un retard scolaire. Tout comme ceux ayant séjourné à l’hôpital pendant longtemps.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes