AccueilFootMaillot de l’Algérie : le Maroc adresse un avertissement judiciaire à Adidas

Maillot de l’Algérie : le Maroc adresse un avertissement judiciaire à Adidas

Foot – Le Maroc a décidé d’adresser un avertissement judiciaire à Adidas, l’accusant de s’être approprié des symboles du « patrimoine culturel marocain » dans la conception du nouveau maillot de l’équipe d’Algérie. Dzair Daily rapporte pour vous tous les détails ce vendredi 30 septembre 2022. 

Le nouveau maillot de l’équipe d’Algérie, conçu par son équipementier allemand Adidas, pose un problème au Maroc. Les tuniques domicile et extérieur des Fennecs ne sont pas un sujet de polémique pour notre voisin de l’Ouest. C’est le troisième maillot, celui des échauffements, que les Marocains contestent.

Dévoilé le 23 septembre dernier, ce nouveau maillot des coéquipiers de Riyad Mahrez était présenté par la marque à trois bandes comme inspiré de la culture et de l’histoire algérienne. Il comporte, en effet, un carrelage décoratif inspiré du palais Mechouar, qui se situe dans la wilaya de Tlemcen. Ce dernier a été construit en 1248. Mais, c’est loin d’être l’avis de nombreux supporters marocains. 

En découvrant la tunique en question il y a quelques jours, ils ne se sont pas empêchés de crier à la « spoliation ». Ils voient dans les motifs de ce maillot une reproduction des symboles de la dynastie Mérinide. Celle-ci régna de 1269 à 1465. Ils estiment que cet art est né au Maroc. Ce qui n’est pas une évidence puisque ses lointaines origines remontent aux mosaïques berbères. 

Le Maroc menace d’engager des poursuites judiciaires 

Toutefois, la polémique a depuis enflé, jusqu’à remonter au niveau gouvernemental. Et ce, plus précisément au ministère marocain de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication. Ce dernier a mandaté un avocat dans le but de se saisir de ce qui est vu comme un « cas d’appropriation culturelle ». 

Mourad Elajouti a donc adressé une requête auprès d’Adidas. Exigeant « le retrait de la collection maillots de sports inspirés de l’art de Zellige Marocain ». Par le biais d’une publication sur son compte Twitter, celui qui fait partie de l’ordre des avocats de Casablanca a assuré qu’il a été mandaté pour cette mission. 

Dans sa mise en demeure envoyée à l’équipementier allemand, Elajouti a exigé le retrait sous quinzaine de jour de cette nouvelle collection de maillots de l’équipe d’Algérie. Si tel n’était pas le cas, le Maroc engagerait des poursuites judiciaires, a conclu l’avocat en question. Par ailleurs, cette nouvelle polémique survient dans un contexte de tension entre les deux pays. Pour mémoire, l’Algérie a rompu ses relations diplomatiques avec Rabat en août 2021.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes