AccueilFootMaillot Algérie : l’Espagnol Tomàs Bàrbulo répond aux Marocains qui s’attribuent l’art...

Maillot Algérie : l’Espagnol Tomàs Bàrbulo répond aux Marocains qui s’attribuent l’art de Zellige

Algérie – Suite au conflit virtuel qui a surgi entre les internautes Dz et marocains au sujet du maillot d’Algérie, le journaliste espagnol, Tomàs Bàrbulo s’est manifesté. On rapporte pour vous ses propos ce lundi 3 octobre 2022.

Vous n’êtes pas sans savoir que l’équipementier de la sélection nationale, Adidas, a dévoilé dernièrement la nouvelle tunique de l’EN. Les Fennecs ont bénéficié, alors, d’un maillot d’entraînement inspiré de l’art de Zellige. Cependant, le maillot d’Algérie a fait plusieurs mécontents marocains. Ces derniers ont accusé notre pays d’avoir dérobé les symboles du Royaume chérifien.

Effectivement, la confection de la firme allemande a déclenché une véritable polémique. Elle a ravivé les tensions entre les deux peuples voisins. Ainsi, plusieurs Marocains ont accusé les Algériens « d’une tentative illicite d’appropriation de leur patrimoine ». Ce n’est pas tout ! Le ministère marocain de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication a, à son tour, menacé, par le biais d’un avocat, le Groupe Adidas de poursuites judiciaires.

Suite à cette guéguerre, le journaliste espagnol, Tomàs Bàrbulo s’est exprimé. À travers un post rendu public sur Tweeter, il a répliqué à tous ceux qui prétextent la « marocanité » dudit carrelage. Et ce, au mépris de la vérité historique. L’intervenant n’a pas mâché ses mots pour s’attaquer à cette catégorie de Marocains.

Tomàs Bàrbulo clashe les Marocains qui s’approprient le Zellige

En effet, le journaliste n’a pas lésiné sur ses mots pour s’en prendre à ceux qui s’approprient faussement les morceaux de carreaux artisanaux. Et qui veulent accaparer des parties du territoire Dz. Franc, explicite et direct, l’auteur de 53 ans a lancé un énorme tacle contre cette catégorie de personnes.

« Ils se sont appropriés le Sahara occidental, Sebta et Melilla, les îles de Canaris. La Mauritanie et une partie du territoire d’Algérie leur appartient aussi. Et maintenant, ils veulent le Zellige », a ironisé Tomàs Bàrbulo. Vous l’aurez compris, L’Espagnol en a marre des prétentions fallacieuses de certains citoyens de l’Empire Chérifien.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes