AccueilFootMahrez et Bennacer rateront la coupe du monde avec l’Algérie à cause...

Mahrez et Bennacer rateront la coupe du monde avec l’Algérie à cause de la Super Ligue ?

Foot – L’UEFA a indiqué que les joueurs participant au projet de la nouvelle compétition, fermée et concurrente de la Ligue des Champions, pourraient ne pas évoluer avec leur équipe nationale à l’avenir. Riyad Mahrez et Ismaël Bennacer se verraient bannis de la Coupe du Monde 2022 avec l’Algérie à cause de la Super Ligue. 

L’annonce soudaine du lancement d’une Ligue européenne dissidente hors des structures du football a secoué le monde footballistique. Cette compétition décriée englobe douze (12) grands participants dont l’AC Milan et le Manchester City. Deux clubs dans lesquels évoluent Bennacer et Mahrez, qui pourraient tous les deux se voir refuser la possibilité de représenter l’Algérie à la Coupe du Monde 2022 à la suite de la Super Ligue. 

En effet, l’instance qui dirige le football européen a publié, ce 18 avril 2021 en fin d’après-midi, un communiqué. Elle a ainsi annoncé que les équipes concernées seront interdites de concourir aux compétitions nationales, européennes et mondiales. « Les joueurs disputant la Super Ligue pourraient être exclus de leurs sélections ». C’est ce qu’a indiqué l’UEFA, en employant le conditionnel sur la question des footballeurs. 

Des menaces de sanction que le président slovène a réitéré. Aleksander Ceferin s’est alors manifesté, ce lundi, lors d’une conférence de presse audiovisuelle. Il a assuré que les effectifs des clubs qui évolueront dans cette ligue partiellement fermée seront dans l’obligation de manquer la CM au Qatar en plus de l’Euro. 

L’équipe nationale privée de Bennacer et Mahrez ? 

Ainsi et à en croire le dirigeant de l’instance européenne, l’absence des deux champions d’Afrique en titre pourrait grandement impacter l’EN. Mahrez et Bennacer sont mis à rude épreuve. Ils pourraient donc ne pas rejoindre les Verts lors de la CM 2022 si ces menaces venaient à être appliquées. 

Pour concrétiser la politique de son nouveau projet, l’UEFA compte sur le soutien de la FIFA qui est apte à interdire l’accès de joueurs à leurs équipes nationales. La mise en œuvre de la fameuse Super Ligue reste en suspens. Son évaluation judiciaire n’est pas encore claire.

« Rien n’est acté pour l’instant. C’est trop tôt pour savoir exactement le déroulement de la compétition. Nous vous tiendrons au courant ». Il s’agit là également des déclarations qu’a faites Aleksander Ceferin. Le président slovène a, dans ce sens, fait savoir que plusieurs réunions se tiendront, les prochaines semaines. Des échanges qui conduiront à trouver une solution amiable qui puisse satisfaire tant l’ensemble des douze (12) candidats que l’UEFA.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes