AccueilPolitiqueGéopolitiqueMacron va visiter l’Algérie pour réparer les relations avec la France

Macron va visiter l’Algérie pour réparer les relations avec la France

France – Emmanuel Macron déclare dans un message qu’il a adressé à Abdelmadjid Tebboune qu’il va bientôt visiter l’Algérie pour réparer les relations avec la France. Dzair Daily vous donne plus de détails dans ce numéro du 11 juillet 2022.

Les relations algéro-françaises sont en passe de retrouver leur vigueur perdue après près d’un an d’instabilité. En effet, le président français Emmanuel Macron s’organise à visiter l’Algérie pour renforcer les relations avec la France. Il s’agit de ce que rapporte le quotidien arabophone Echorouk.

Les premières lectures indiquent que ce rapprochement sera aux dépens de certains des alliés de Paris dans le bassin de la mer Méditerranée occidentale. De façon inhabituelle, et dans un délai ne dépassant pas une semaine, le président Abdelmadjid Tebboune reçoit un message écrit et un appel téléphonique de son homologue français.

Ce dernier affirme l’existence d’une volonté effrénée de Paris de redonner du souffle à ses relations avec l’Algérie. Par ailleurs, la communication entre les deux présidents est précédée par une annonce de Sonatrach. Il s’agit d’un accord avec les Français ; concernant de nouveaux contrats de fourniture de gaz à la France.

Et ce, au moment où les relations espagnoles connaissent une crise sans précédent. Le partenariat algéro-espagnole compte l’énergie parmi ses piliers. Et le rapprochement avec Paris en la matière se présente comme un nouveau coup porté à Madrid.

De nombreux pays européens ont renforcé leurs relations avec l’Algérie 

Effectivement, la partie française s’est orientée vers la redynamisation de ses relations avec l’Algérie en fonction des évolutions en cours au niveau européen. En revanche, l’Italie est la première à renforcer ses relations avec l’Algérie. Par la suite vient l’Allemagne, avant que ne vienne le tour de la France, dans un scénario auquel l’Espagne ne s’attendait pas. La péninsule ibérique est ainsi incapable de protéger ses intérêts en Algérie.

Il est utile de rappeler qu’Emmanuel Macron a envoyé une lettre à son homologue algérien. En son nom. Et au nom de la France. Le locataire de l’Élysée a exprimé ses vœux à Tebboune. Cela à l’occasion du 60ᵉ anniversaire de l’indépendance. Macron a annoncé dans cette lettre sa venue prochaine en Algérie.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes