AccueilActualitéFranceMacron - Marine Le Pen : quel impact sur l’immigration Algérienne ?

Macron – Marine Le Pen : quel impact sur l’immigration Algérienne ?

France – Les questions migratoires constituent sans doute la principale ligne de fracture entre les programmes du président sortant et la candidate du RN. Comment Emmanuel Macron et Marine Le Pen comptent-ils gérer l’immigration, notamment celle des Algériens ? On vous dévoile tout dans cette édition du 21 avril 2022. 

Le résultat du premier tour de l’élection présidentielle en France a été rendu public le 10 avril dernier. Les urnes ont propulsé Emmanuel Macron et Marine Le Pen au second tour. En effet, l’affiche est la même qu’il y a cinq ans. Mais certains thèmes ont, cette fois-ci, pris le dessus. Durant cette élection, l’immigration et la place de l’islam en France ont été centraux dans le programme de Macron et celui de Marine le Pen. 

Les projets du président sortant et de la candidate du RN en matière d’immigration révèlent beaucoup de points de divergences. Plus généralement, les deux finalistes ont une vision bien différente de la place des émigrés africains et des musulmans en France. Effectivement, depuis que son père a quitté le monde de la politique. Le Pen a pris le roulé et incarne désormais l’image de l’extrême droite française. 

Elle a en effet hérité les combats du Front National, basés sur l’exclusion des étrangers. Le média spécialisé TSA a révélé quelques positions défendues par Le Pen dans son programme. Cela concerne essentiellement le sujet de l’immigration. À ce propos, le média susmentionné indique que la candidate du RN veut mettre un terme à l’immigration extra-européenne. Elle souhaite faire disparaître l’immigration algérienne vers la France. 

Immigration en France : que dit le programme d’Emmanuel Macron ? 

Dans le même sillage, notre source indique que Le Pen envisage des mesures pour mener à bout ses ambitions vis-à-vis de l’immigration. Parmi elles, elle voudrait supprimer l’attribution des visas ainsi que le regroupement familial. Elle envisage aussi une exclusion massive des médecins étrangers. Pour rappel, des dizaines d’Algériens exerçant dans ce domaine quittent l’Algérie chaque année pour pratiquer en France. 

De son côté, l’immigration occupe une place importante dans le programme d’Emmanuel Macron. Parmi les priorités du président-candidat, c’est d’assurer l’amitié franco-algérienne. Néanmoins, le bilan qu’il a laissé laisse planer un doute. En septembre dernier, il a en effet décidé de réduire à 50 % le nombre de visas accordés aux algériens. Son dernier mandat a aussi été marqué par des mesures que certains qualifient d’hostiles envers les musulmans

Par ailleurs, dans moins d’une semaine, les Français issus de l’immigration seront appelés à choisir leur président pour les cinq prochaines années. Un choix qui représente un enjeu considérable pour leur avenir en France.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes